Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

THAU AGGLO OUVRE SON JARDIN ANTIQUE MEDITERRANEEN

  Pierre Bouldoire, Président de Thau agglo, inaugure vendredi 1er juillet à Balaruc-les-Bains un…

 

Pierre Bouldoire, Président de Thau agglo, inaugure vendredi 1er juillet à Balaruc-les-Bains un Jardin Antique Méditerranéen. Dès le lendemain, ce nouvel équipement, qui invite les visiteurs à découvrir les multiples usages des jardins et des plantes dans les mondes grec et gallo-romain s’ouvre au grand public.

Conjuguer création contemporaine et esprit antique : telle est l’ambition du Jardin Antique Méditerranéen qui ouvre ses portes au bord de l’étang de Thau à l’entrée de la station thermale de Balaruc-les-Bains. La création contemporaine, elle est l’œuvre des autorités scientifiques et techniques de cet équipement culturel inédit qui se sont associées autour de Thau agglo : l’INRAP (Institut National de Recherches en Archéologie Préventives), le CBAE (Centre de Bio Archéologie et d’Ecologie) et le CAUE (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement) et l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Montpellier.

L’esprit antique, c’est celui qu’on respire sur un site de près de deux hectares dominant l’étang de Thau, à l’entrée de Balaruc-les-Bains, opulente cité thermale dès l’Antiquité. 400 plantes sont présentées au fil d’une promenade initiatique autour de sept cellules expliquant les différents usages des plantes dans les civilisations grecque, romaine et gallo-romaine. Le visiteur découvre ainsi successivement les différents usages développés à partir de la flore méditerranéenne : l’agriculture et l’horticulture, le sacré et la mythologie, la médecine, la cuisine ou la cosmétique.

Un parcours botanique passionnant, commenté et expliqué, mais aussi une balade originale dans le temps. Dans son agencement, le JAM évoque en effet l’architecture romaine, la disposition d’une villa, avec les couleurs et matériaux utilisés dans l’Antiquité. On y passe de pergolas en fontaine, de péristyle en amphithéâtre, de tonnelle en bassin. Le bâtiment d’accueil est l’œuvre de l’architecte Françoise Bouillis, Poly Project a conçu les jardins et Attractive and Co leur interprétation.

A travers cet équipement, Thau agglo entend valoriser son patrimoine naturel et culturel et offrir aux visiteurs du territoire un pôle d’attractivité touristique supplémentaire. Le JAM représente un investissement de près de 2 M €. Thau agglo (1,2M€), Le Département de l’Hérault (420.000 €), la Région Languedoc-Roussillon (155.000 €) et l’Etat (100. 000 €) sont associés dans le montage financier.

Le JAM sera ouvert de février à octobre. Prix d’entrée : de 2€ à 6€ (avec audio guide), 3,50€ pour les étudiants, demandeurs d’emploi et plus de 65 ans, 2€ pour les 7 à 15 ans, gratuit pour les moins de 6 ans.

 Thau invit JAM WEB 2

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.