TOURBES - Portes ouvertes du Lycée de Bonne Terre : Un nouvel internat à la découverte des filières technologiques

Professeurs et élèves ont œuvré toute l'après-midi pour faire découvrir leur site au Lycée Bonne…

Professeurs et élèves ont œuvré toute l'après-midi pour faire découvrir leur site au Lycée Bonne Terre à Tourbes-Pézenas !
Sandra et Gaëtan, 2 élèves de 4ième m'ont fait découvrir leur univers : le CDI, la cours, les salles d'étude, les classes, l'atelier, l'internat, le self, les bureaux administratifs, le stade, le foyer et la chapelle !

C'est un lycée privé très complet où les jeunes qui ont quitté le parcours scolaire de l'éducation nationale arrivent en 4ième technologique. « Ils ont deux années pour découvrir les différents métiers proposés et choisir leur voie professionnelle ». Confie Mr Hippert, professeur de mécanique.

En effet, le lycée Bonne Terre propose plusieurs options pour se diriger vers un CAP ou un Bac Pro : du service à la personne, aux filières agricoles et viticoles.

« En bac pro nos élèves ont 12 semaines de stage, ils découvrent hors région des méthodes culturales, des vinifications et des modes de commercialisation différents. La semaine prochaine certains seront dans le médoc, dans les côtes du Rhône ou bien à Bandol » précise Mr Christophe Berenguer le responsable des stages de cette option.

Le nouvel internat est moderne, doté de mobiliers jeunes et colorés. Les élèves entourés sont amenés à vivre en collectivité. Il peut accueillir 150 personnes sur 2 étages.

Pour plus d'information, contactez Mr Vidal, Le Directeur par tél. 04.67.90.42.42
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje
logo Hérault Juridique et Economique

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.