Un an de mandat à Bessan : premier bilan par le maire Stéphane Pépin-Bonet

Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et vice-président de l’agglomération Hérault Méditerranée délégué aux finances et à l’administration générale, vient de dresser le bilan de sa première année de mandat à la tête de la ville de Bessan.

La pandémie de Covid-19, invitée surprise

Revenant sur cette année de crise sanitaire, Stéphane Pépin-Bonet s’exclame : “Quelle année ! Ce n’est pas le meilleur démarrage pour un mandat municipal. Deux jours seulement après notre élection, le premier confinement a débuté. Avec la crise sanitaire, nous n’avons pu réellement entamer notre tâche qu’après notre installation officielle à la fin du mois de mai”.

Il détaille l’action au quotidien de son équipe : “Avec les élus et les personnels, nous sommes en première ligne. Nous nous adaptons en permanence et nous œuvrons pour tous. Mobilisés, nous veillons à ne laisser personne au bord du chemin car les angoisses sont pesantes. Nous accompagnons les nécessités médicales, scolaires, économiques, sociales, associatives…” L’élu souhaite rester “optimiste, même si ce n’est pas tous les jours facile”.

Le maire de Bessan ne regrette pas tant un “manque de moyens ou de temps” que “l’absence de proximité avec les habitants”. Il explique : “La vie bessanaise est traditionnellement active, avec ses rencontres associatives, ses réunions publiques, ses rendez-vous. Aujourd’hui, il est évidemment difficile de partager ces moments, souvent conviviaux. Cela me manque réellement et j’ai hâte qu’ils reprennent, en toute sécurité sanitaire”.

Investissements et grands projets

Stéphane Pépin-Bonet souligne que la crise “[ne doit] pas arrêter le rythme de la vie municipale et des investissements : il en va de la vitalité du village ! Ralentir la cadence aurait de terribles répercussions sociales et économiques”.

La liste des investissements et projets réalisés ou en cours à Bessan comprend notamment la fin de l’aménagement de la place de la Promenade, le soutien au monde économique, la première année pleine de gestion de la nouvelle école maternelle, la restructuration de la police municipale, le maintien des subventions aux associations, la constitution du Conseil citoyen participatif, les travaux de voirie (chemins de la Renga et des Rompudes), la défense des espaces naturels, l’extension du cimetière, l’embellissement du centre-ville, l’ouverture de la pépinière d’entreprises Gigamed, la signature du contrat Bourg Centre avec la Région Occitanie… Tout en assurant “la continuité du service rendu au public”, assure le maire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.