Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Végétalisation de la Comédie, dialogues à La Paillade : le maire de Montpellier lance plusieurs concertations

Nombreuses ont été les annonces effectuées par le maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Michaël Delafosse, lors de ses vœux à la presse, le 29 janvier. Parmi elles, sa volonté de recourir à la démocratie participative concernant la végétalisation de la place de la Comédie et le devenir des zones ANRU Paillade-Hauts de Massane.

Inviter les Montpelliérains à se réapproprier la place de la Comédie

Fin février, une concertation publique numérique, portant sur le devenir de la place de la Comédie, sera lancée, afin de la végétaliser, conformément aux engagements de campagne de Michaël Delafosse. Un dossier récent de La Gazette de Montpellier décortiquait, avant de les démonter, diverses options de végétalisation, concluant que toute végétalisation de la place de la Comédie semblait soit impossible, soit fort coûteuse.

Mais Michaël Delafosse ne renonce pas, rappelant les 46° C enregistrés il y a deux ans sur cette place, faute d’ombrage. La réflexion s’articulera autour des idées émises dans son programme de campagne et sera enrichie par la concertation des habitants. Le maire de Montpellier évoque diverses options qui pourraient être envisagées, comme “donner une place à l’eau”, “garder 7 revêtements de sol ou avoir une unité ?”, conserver ou non les enseignes sur les façades haussmanniennes des bâtiments qui entourent la place, que faire du mobilier de terrasse ? (le maire n’étant pas fan des parasols publicitaires, NDLR).

Michaël Delafosse questionne aussi la vocation de la place de la Comédie : “Est-ce que l’on y refait des grands concerts, des manifestations… ?”

Le maire exprime sa forte conviction : “commencer à en parler ensemble, c’est commencer aussi à la reconquérir”.

La forme numérique choisie par l’exécutif montpelliérain répond au désir de donner la possibilité à toutes et tous de donner leur avis, y compris les personnes qui n’habitent plus Montpellier.

Ecouter les habitants de la Paillade et des Hauts de Massane

C’est une certitude, a expliqué Michaël Delafosse : la démolition de la tour Assas aura lieu en 2024. Et le projet de modernisation du centre nautique Neptune de la Mosson prendra forme. L’idée étant de donner une meilleure image et un meilleur cadre de vie aux habitants, mais aussi de booster le commerce. La concertation visera à  présenter le projet aux habitants, et les invitera à émettre des propositions.

Se disant conscient que les habitants des quartiers appellent de leurs vœux un vrai changement, le maire a évoqué sa volonté que “les quartiers concernés par l’ANRU – La Paillade et les Hauts de Massane– [soient] apaisés et les abords des écoles sécurisés”. Il s’est réjoui que les auteurs de la fusillade intervenue à la Paillade le 1er novembre 2020 aient tous été interpellés.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.