VIAS - CCVIAS - Les activités de 2016 dans le rétro …..

A la fin de l’année, le peloton local aura dépassé ses objectifs. En participant…

A la fin de l’année, le peloton local aura dépassé ses objectifs. En participant avec de plus en plus d’adhérents aux randos organisées par les clubs de l’Hérault. En allant découvrir de nouveaux paysages, notamment dans les départements voisins. En organisant à Vias des évènements sportifs, culturels et conviviaux. Comme la randonnée de l’été : ‘’si on allait faire un tour …’’, la découverte « cyclo-culturelle » pendant la fête de ‘’Per Védémias’’, ainsi que le point café de l’hiver : un ravito dressé sous les halles ouvertes à tous, au centre-ville. Et aussi, en faisant découvrir ou redécouvrir l’arrière-pays aux cyclotouristes venus séjourner dans notre station balnéaire. Et oui, certains y ont pris goût. Ils le disent et ils reviennent, à Vias, pour partager le plaisir du ‘’rouler ensemble’’ ….

Découvrir ou redécouvrir l’arrière-pays

Ainsi, en Juillet et en Août, notre club a organisé, pour eux, plus de trente sorties au départ de l’Office de Tourisme. En Juillet, plus de 1300 km ont été parcourus par plus de cinq cents estivants. En Août, près de 3000 km ont été effectués par un peloton toujours aussi impressionnant. A chaque sortie, plus de cinquante participants se présentaient au départ. Il a fallu organiser trois groupes de niveau, pour assurer la quiétude de chaque cyclo et l’entière sécurité des trois formations. C’est en tout, près de 1500 adeptes du vélo de route qui ont grossi le peloton local. Lequel, au vu de la diversité des nationalités, parties prenantes, devenait international ! En outre, naturellement, des liens se sont tissés. En particulier entre le principal organisateur de ces randonnées, André, et certains ‘’abonnés’’. Aussi partagent-ils, en son temps, certains moments cordiaux qui sont le corollaire, au-delà d’un plaisir partagé, d’une considération réciproque.

Evènements conviviaux

Le 25 janvier, sous les halles, au cœur du village, le CCV a offert une véritable collation aux courageux cyclos de l’échappée dominicale. Tous les hivers, en effet, la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT), représentée par le CODEP 34 (son Comité Départemental), organise des ‘’points café’’ dans le département de l’Hérault. Ce dimanche-là, c'était au tour du Cyclo Club Viassois de proposer son ‘’POINT CHAUD’’. Lequel était assorti de : fruits secs, pâtes de fruits, crêpes, chocolat noir,  marbrés, accompagnés précisément de boissons chaudes. Et pour cause ! Il en fallait du « carburant » pour redonner l’énergie que nécessitent les rigueurs du retour : froid et distance malgré le vent. Ce moment privilégié permet auxdits routiers de faire une pause de récupération. Et le choix du centre-ville n’est pas neutre. Même si nos belles halles, ouvertes aux quatre vents représentent, en l’occurrence, un abri précaire. Faire connaître le cœur du village aux cent et quelques cyclistes, venus des quatre coins du département. A la grande surprise des habitants de Vias sur le vu des rues encombrées par des dizaines d’envahisseurs à vélo, coiffés de casques multicolores et vêtus de chaudes vestes aux couleurs bigarrées.

Le 24 juillet, plus de trois cents cyclos s’élançaient sur les trois parcours proposés par le CCV. Le contour de chacun était précisé sur la plaquette qui leur était remise dès leur inscription. Ensuite ils n’avaient qu’à suivre le fléchage marqué, l’avant-veille par les volontaires du club, à même la chaussée. Et ce, tout le long de leur itinéraire. Un copieux ravito, mis en place par d’autres bénévoles près de la fontaine de Gabian, devait leur fournir le punch nécessaire pour terminer leur périple. Le beau temps fut de la partie. La tramontane, naturellement, s’y était invitée. Les cyclos chevronnés le savent bien : c’est  bon pour les muscles des ‘’bielles’’ ! 

In fine : une rando très positive. D’autant, qu’auparavant, le nombre de deux cent cinquante participants n’avait jamais été dépassé. Un constat cependant. Malgré la majoration de recette induite, la trésorerie serait restée défaillante sans l’aide apportée par de généreux donateurs (*), que nous ne  remercierons jamais assez. 

Le 9 septembre, dans le cadre de la fête ‘’Per Vendémias’’, une soixantaine de cyclos se sont rendus au rendez-vous fixé par les organisateurs. En l’occurrence : Bernard et Dédé. Compte tenu du nombre rassemblé dans la cour de la Cave Coopérative, le peloton a été scindé en deux groupes, à des fins sécuritaires. Après une pause au pont romain de Saint-Thibéry, tous les participants ont rejoint le domaine de « la Condamine l’Evêque » à Nézignan l’Evêque. Après avoir visité les chais, dégusté de bons vins du cru, et s’être ‘’délecté’’ à l’écoute des explications passionnantes de l’érudit vigneron, hôte à ses heures, les deux groupes ont regagné leur point de départ. Où  des boissons fraîches et un petit coup de « rosé », offerts par l’Office de Tourisme et la Cave Coopérative, les attendaient au caveau de cette dernière. Une rando reconduite chaque année à la grande satisfaction de tous !

Les 18 et 19 octobre le CCV initiait une diagonale qu’elle organisait avec un représentant du CODEP 34, comme suite d’une précédente, organisée le 8 mai : Agde / Le Caylar, aller-retour, dans la journée. Entrecoupée, il va de soi, vers treize heures, d’une pause au restaurant de la Vacquerie.

Celle-ci, automnale, à l’origine distante de deux cent quatre-vingts kilomètres, s’effectuera en deux journées. C’est dit ! Le 18, la partie Ouest, de Clermont l’Hérault à Sabo (après Courniou, route de Mazamet). Et le 19, le côté Est, de Clermont l’Hérault à Claret. Les deux étapes, aller-retour, bien entendu. 

Le 18, le groupe était constitué de quatre Magalassiens, deux Paulhanais, trois Viassois, un Piscénois et un accompagnateur. Départ à huit heures précises. Le temps fut de la partie, la convivialité aussi ! A fortiori autour d’une fameuse table réservée dans un restaurant, place du Foirail, à Saint-Pons-de-Thomières. Après ce moment de répit réparateur, les cyclos rassasiés et poussés par un vent favorable, ont dévalé d’un bon tempo les pentes de Saint-Chinian jusqu’au pointage prévu à Magalas. Par contre, la fin de parcours par la Rouquette, contre le vent jusqu’à Clermont, n’a pas été des plus faciles. Arrivée au QG, en l’occurrence le café de la gare, chacun a pu apprécier la bonne bière pression. Celle qui marque la fin d’une étape épique !

Le 19, dudit QG, huit cyclos étaient au départ de la deuxième étape. Un premier palier est gravi vers Puéchabon, un autre aboutit à Viols-le-Fort. Puis, après le contour par le Sud du Pic Saint-Loup, voilà Saint-Jean-de-Cuculles. Après une pause-café à SaintMathieu-de-Tréviers, c’est en file indienne, par une route assez fréquentée, que les routiers entrent à Claret. Le passage y est pointé. Passé Ferrières-les-Verreries, ils atteignent Saint-Martin-de-Londres où les attend un copieux repas. A peine le temps d’apprécier les conviviales agapes, et les voilà dans les côtes de Frouzet suivies des lacets de Causse-de-la-Selle. Dur, dur ! Heureusement, une longue descente vers le fond de la vallée, via Saint-Guilhem-le-Désert, a détendu esprits et musculation. Une fois les gorges et le pont du Diable passés, Clermont est en vue, vive l’arrivée ! A 16h30, la boucle était bouclée. Satisfaction et soulagement pouvaient se lire sur les visages de Manu, René1, André, Fabrice, Jacques, René2, Bernard, et Philippe. Lesquels trinquèrent à l’amitié, en souhaitant à nouveau partager le plaisir du ‘’rouler ensemble’’.

Découvrir de nouveaux paysages

Chaque saison amène son lot de projets extérieurs au département de l’Hérault. Pour le CCV, c’est Patricia qui en a l’initiative. Pour la plus grande satisfaction des participants du club et de son président, Bernard.

Le 20 avril, sept Viassois sont allés gravir le pas de Fontfroide par lequel on rejoint la haute vallée de l’Agout et la route des lacs, après Olargues. Un col bien connu des cyclos, dont la difficulté dépend de la force de la tramontane au cours de l’ascension.    Le 27 avril, c’était une ‘’virée’’ dans les hauts cantons. Rendez-vous à la gare de Lamalou.  Huit locaux, de bon matin, se sont élancés sur un circuit de cinq cols : la Pierre Plantée, Madale, l’Ourtigas (987m), les Avels, et l’Espinouse (1124 m). Au sommet duquel il faisait un froid ‘’de canard’’ ! 

Le 21 mai, onze cyclos partaient en minibus pour une journée dans les Corbières. Aux alentours de Tuchan, en pays cathare. Y culmine le fameux Mont Tauch. Cime que certains cyclos ont tenté d’atteindre, en 2011. Les aventureux du jour s’en souviennent encore ! 

Les 4 et 5 juin, huit d’entre nous participaient à la rando de Trèbes -Laouzas-Trèbes, longue de 285 km. Très bonne organisation. Un plaisir pendant deux jours, reconduit chaque année.  

Les 17, 18, et 19 juin, un groupe, de cyclos et d’accompagnateurs, a séjourné dans un village-vacances de Quillan dans l’Aude pour découvrir les pyrénées ariégeoises. Au programme, certains avaient inscrit le col de Pailhères. D’autres ont roulé dans de belles vallées encaissées, bordées de contreforts, dans les Corbières. Le col de Pailhères, qui culmine à 2001 m d’altitude, était couvert de neige fraîche. Quant au Domaine de l’Espinet, chacun se souviendra de la qualité de son accueil et celle des repas pris en commun. L’ambiance du groupe, les belles sorties, les repas dans la gaieté … Tout était réuni pour satisfaire le plus exigeant. Ce fut un plaisir partagé qui sera, lui aussi, renouvelé.

Les 19, 20, et 21 Août : Séjour à Prats-de-Mollo dans le haut Vallespir pour quinze personnes dont quatre touristes accompagnateurs. Cernée de remparts, ce vieux village se situe tout près du Canigou. Autrement dit, dans un environnement maillé de nombreux itinéraires truffés de raidillons et de leurs corollaires. Des descentes dans lesquelles la vigilance était de mise.

Du 12 au 14 septembre, voyage à Saint-Sernin sur Rance, au-dessus de Lacaune. Au confluent des départements de l’Hérault, l’Aveyron et le Tarn. Trois cyclos sont partis de Vias à vélo, les autres en voiture. Le parcours, long de 130 km, passait par Faugères, Hérépian, le col des treize vents, la Croix de Mounis, Murat-sur-Vèbre, le col de la Jasse, Lacaune, le col de Sié, et le col de Peyronnenc. Le lendemain, les onze courageux viassois ont roulé pendant 80 km. Ils ont pu visiter deux châteaux médiévaux (Coupiac et Brousse) et découvrir cette partie de la vallée du Tarn. Retour en voiture, le troisième jour, à cause d’une météo bien arrosée. Nous garderons un bon souvenir de ce centre, niché sur une colline verdoyante. Valrance, agréé par l’Education Nationale, a reçu beaucoup d’écoles du département. Il dirige une école des métiers de la chasse et de la nature. Laquelle forme en alternance, à l’année, ces étudiants en écologie. 

Sorties organisées par les clubs de l’Hérault

Chaque année le CODEP 34 réunit les présidents de club pour faire le point sur leurs projets. Lesquels sont pris en compte, après les arbitrages d’usage. Une fois analysés au plan national un calendrier définitif, validé par la FFCT, est publié. Chaque club invite ses alter égo à la rando qu’il organise. Et, celui qui dénombre le plus de participants dans l’année en cours, gagne un challenge. Lequel est remis en jeu l’année suivante. Si un club le gagne trois années consécutives, il garde le challenge.

Vias l’a déjà gagné une fois ! Actuellement, pour la troisième année consécutive, le CCV est largement en tête, avec 1527 points. En deuxième position, le club de Paulhan totalise 1009 points. Le troisième étant Montblanc avec 992 points. C’est bien parti, pour Vias !

(*)

Le Bureau du CCV (André Behagle, Bernard Tuya, Christian Joviado, Dédé Donate, et Fabrice Legrand), remercie tous les bénévoles qui s’investissent à longueur d’année pour faire vivre le club. Il remercie, aussi, ses généreux donateurs : 

L’AGENCE RENAULT DE VIAS, ‘’AU SOLEIL GOURMAND’’, LA CAVE VIGOUROUX,

LA CAVE ‘’LES VIGNERONS DE VIAS’’, L’‘’AS DE PIZZ’’, LE CAMPING HELIOS,

LA BOULANGERIE ‘’LE MOULIN DU LIBRON’’, LES ‘’DELICES DE THAU’’,

‘’ÇA DECOIFFE’’, LES ETABLISSEMENTS CARRION, LA STATION TOTAL

/ CHOUCHANE ‘’, ‘’HEXACONNECT’’ L’INFORMATIQUE SIMPLIFIEE, CYRIL CYCLES,

L’HOTEL ‘’LE MYRIAM’’, INTERMARCHE DE VIAS, ET L’OFFICE DE TOURISME DE VIAS.  

Suivez les activités du CCV ou contactez-nous sur le site http://www.cyclo-club-vias.fr                                                                                               

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.