VIAS : Des Viassois méritants honorés par la Ville

VIAS : Des Viassois méritants honorés par la Ville Au cours de la soirée des…

VIAS : Des Viassois méritants honorés par la Ville

Au cours de la soirée des vœux à la Population, la Municipalité a honoré 15 Viassois méritants, par leur engagement constant au service de la Commune et ses habitants, ou pour avoir porté haut les couleurs viassoises en compétition au niveau national.

Furent tour à tour appelés par M. le Maire qui leur remit la Médaille de la Ville et le diplôme l’accompagnant:

– Jeanine Bourguignon qui fut récompensée pour le rôle qu’elle a jouée dans la mise en place du Téléthon et de l’association Génos. Actuellement s’est au sein de l’atelier poterie Gaïa qu’elle poursuit son action en tant que présidente.

– Claude Camp est connu de tous pour sa longue présidence au sein du club de pétanque « La Boule Joyeuse » qui réussit des performances et contribue à l’animation du village.

– Simone Garcia est saluée pour son implication dans la transmission de l’histoire, grande ou petite, et sa ténacité à faire vivre l’association des Anciens Combattants Prisonniers de Guerre – veuves de Guerre – Combattants d’Algérie Tunisie Maroc.

– Jean Claude Gavarini, président qui symbolise  le dynamisme de l’association des chasseurs dont la disponibilité pour sauvegarder la nature et transmettre des savoirs et des savoir-faire aux enfants des écoles n’est pas un secret.

– Georges Gimenez, collectionneur dont les expos photos si prisées par le public de la Galerie d’Art ou de la salle Yvon Vieu, cachent un infatigable travail et une volonté rare. Depuis de nombreuses années il œuvre de façon désintéressée pour conserver la mémoire locale à travers photos et documents qu’il compile.

– Madeleine Laurès est une personnalité remarquable, un charisme évident, une personne qui compte certes pour les siens mais aussi pour celles et ceux qui aiment Vias. C’est une femme qui par son engagement dans la Croix-Rouge a aussi fait évoluer le sens de la solidarité dans notre ville.

– Francis Lopez est de la génération de ceux qui furent contraints de traverser la Méditerranée pour être populsés dans « les événements d’Algérie ». Il a été fondateur de l’Association FNACA locale, laquelle, tout en commémorant des moments difficiles, plaide pour la paix et le rapprochement de tous ceux qui y furent déchirés.

– Pierre Lopez est depuis de nombreuses années, l’infatigable président du très dynamique et très jeune club des anciens dont chacun(e) dans le village sait l’entrain et l’inventivité de ses dirigeants.

– Roger Marzona a minutieusement, pendant des années avec son complice Jean-Louis Rico, réalisé les maquettes de nombreux bâtiments de la commune et même de la Communauté d’Agglomération. A titre d’exemple, qui n’a pas été ébahi devant la réalisation des écluses mécanisées du Canal du Midi ?

– Annie Negrou a, par sa présence sous la halle durant 50 années, avec sa disponibilité au service de tous et sa bonne humeur sans faille, contribué à faire vivre et partager un patrimoine et un site inimitable… dont Vias et les vacanciers ne peuvent se passer.

– Paquita Ramirez s’est aussi imposée comme partie intégrante du patrimoine vivant de la Place du 14 Juillet que tant de visiteurs épatés découvrent encore. Elle est également l’incarnation de la réussite de l’intégration de ces vagues laborieuses successives de l’immigration espagnole.

– Marie-Jo et Francis Rojas ont tout remporté en compétition de danse de salon, notamment un titre de champions d’Europe, avant de se lancer dans la danse sportive. Là aussi ils ont progressivement gravi les échelons jusqu’aux sommets et défendent aujourd’hui haut les couleurs viassoises parmi l’élite de la danse nationale. Absents à la cérémonie pour cause de participation à une compétition justement, c’est à leur fils Sébastien que fut remise la médaille de la Ville.

– Annick Varlet est une femme aux facettes multiples : marche, peinture, chorale, club des anciens mais surtout reconnue pour son implication pendant de nombreuses années dans l’association Génos au profit du Téléthon. Cette flamme du Téléthon est d’ailleurs toujours vivace chez elle.

– André Bessière est le descendant d’une très ancienne famille de Vias. Encore lycéen il s’est engagé dans la Résistance à l’occupant lors de la 2e guerre mondiale, a été arrêté et déporté vers les sinistres camps de concentration. Auteur de plusieurs livres et de conférences, il y fait toujours référence aux autres, avec une humilité qui n’a d’égale que le courage de toutes celles et tous ceux (dont il est) qui ont dû affronter le pire dans les convois et les camps de déportés.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.