VIAS - Les Chiche Capon « déjantent » l’Ardaillon

« On ne sait pas comment, mais on reviendra vous voir ! » Ils l’avaient promis en…

« On ne sait pas comment, mais on reviendra vous voir ! » Ils l’avaient promis en 2016, ils l’ont fait en 2018 !

Il existe des artistes pour qui le burlesque est un fonds de commerce. C’est le cas des Chiche Capon, quatuor de choc qui a fait son grand retour sur les planches du Théâtre de l’Ardaillon, samedi 17 mars dernier. Le groupe s’était déjà produit à Vias en octobre 2016 et avait rencontré un franc succès.

Fred Blin, Patrick De Valette, Ricardo Lo Giudice et Matthieu Pillard ont ainsi présenté leur nouveau et cinquième spectacle dédié à l’art et à la beauté de l’imprévu, devant une salle comble et comblée. Dès les premières minutes, ces clowns modernes et déjantés n’ont pas eu de mal à transmettre leur folie communicative et contagieuse au public. Après un début incongru dans lequel les artistes ont fait changer les spectateurs de place, après plusieurs mimes d’une loutre, ou encore une course poursuite dans le public, des applaudissements bien nourris ont achevé ce show unique en son genre.

Cette création portait un regard particulier sur les humains que nous sommes et sur nos agissements aussi comiques que pathétiques. Gosses égarés et ingérables dans des costumes d’adultes, ou adultes ayant conservé le regard et la sensibilité des enfants, les Chiche Capon ont incarné une galerie de personnages tour à tour fragiles, possessifs, jaloux, autoritaires, candides et magnanimes dans des situations causasses, des jeux de scène irrésistibles, et une autodérision parfaitement maîtrisée.

Depuis leur formation en 2001, ces éternels adolescents oscillent entre théâtre comique et pluridisciplinaire. Contrairement aux apparences euphoriques et excentriques, les numéros des Chiche Capon – triomphes systématiquement assurés, même au-delà des frontières du pays – sont soigneusement et rigoureusement mis en scène. Plutôt habitués des grandes salles du Nord de la France et de Paris, ils avaient décidé de revenir dans le Sud pour faire vivre un nouveau moment inoubliable aux spectateurs. Pari réussi : l’événement a fait rire les Viassois et autres visiteurs à l’unanimité. A quand leur troisième retour pour une énième tranche de rire ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje
logo Hérault Juridique et Economique

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.