VIAS - Maquette de l’Avenue de la Méditerranée : Roger Marzona passe la deuxième vitesse

C’est la numéro deux sur trois et elle est tout aussi spectaculaire que la…

C’est la numéro deux sur trois et elle est tout aussi spectaculaire que la première. Roger Marzona, maquettiste au grand cœur, continue de concrétiser dans son atelier, le futur visage de l’Avenue de la Méditerranée… en miniature ! Rencontré en coulisses au fur et à mesure de ses avancées, il nous livre peu à peu tous les secrets de ses réalisations.

La première maquette de ladite Avenue, achevée à ce jour, est précieusement entreposée dans un bâtiment de la ville. Cet artiste en est aujourd’hui rendu à la deuxième, matérialisant le rond-point des trois plages.

L’œuvre, mesurant plus de deux mètres de long, a été réalisée à l’échelle 1/100ième. Les chaussées, les voies de circulation pour cyclistes et piétons ont été mises en forme, ainsi que la végétation et les bâtiments environnants. Palmiers, bordures, poteaux, lampadaires, étendards et autres petits objets prennent ainsi place dans ce magnifique paysage.

Au sujet des habitations, Roger tient à préciser : « Les maisons ont été peintes en blanc pour laisser la priorité à la majestueuse Avenue. Vous remarquerez qu’au lieu de modéliser des cubes blancs pour représenter ces dernières, j’ai préféré les faires à l’identique ». C’est dire comme l’obsession du détail anime l’existence de cet homme…

Débutée il y a un mois et demi à peine, et actuellement en phase de finition, nous avons pu constater, lors de notre dernière entrevue, la rapidité d’exécution dont a fait preuve cet expert du très petit dans sa réalisation. Essentiel à sa protection, le vitrage viendra bientôt, comme pour la précédente et celle à venir, sublimer cette nouvelle maquette : « la pose des vitres est l’aboutissement de longs mois de dur labeur. »

Outre l’architecte David Delbosc, qui suit chaque avancée avec assiduité, Roger est notamment aidé dans son parcours par Jean-Claude Martinez, technicien voirie, réseaux, distribution (VRD) employé à la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée. Ce dernier lui édite les plans au 100ième, lui permettant d’être aussi précis dans sa conception.

« Le Front de mer », troisième et dernière œuvre du passionné, sera attaquée dans le courant du mois de septembre 2017. Pointilleux et amoureux des effets surprises, Roger envisage de mécaniser un « brassage d'eau de mer » sur cette dernière, avec un moteur, une pompe, un brasseur de vagues ainsi qu’un réservoir. Tout cet appareillage promet d’être plus vrai que nature sur cette maquette qui « sera la plus belle, l'apogée, mais aussi la plus longue à réaliser des trois. »

En calculant bien, il ne lui reste qu'un mois pour la concevoir, avant que ne reprennent les travaux sur l’artère principal de Vias Plage, début octobre. Mais question délai, nous pouvons amplement faire confiance à ce perfectionniste…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.