Mardi 04 Août

Actuellement 139 visiteurs

LIBRE EXPRESSION - MARSEILLAN : MARSEILLAN - VIDEO - Cœur de ville : Tout nouveau, tout beau.



06-06-13 : MARSEILLAN - VIDEO - Cœur de ville : Tout nouveau, tout beau.

 

A travers le programme FISAC (Fonds d’Intervention pour le Service, l’Artisanat et le Commerce), la ville, après avoir signé un accord de partenariat avec Thau Agglo, a investi dans la rénovation du cœur de ville.
L’inauguration s’est déroulée vendredi, en présence du député, Gilles D’Etorre, du conseiller régional, André Lubrano, du Président de la CCI, Daniel Galy, du vice président de Thau Agglo en charge du FISAC, Fancis Veaute, de la représentante de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat, Annie Alaver, du conseiller général, Sébastien Frey et d’Yves Michel, maire de Marseillan, clôturant ainsi des mois de travaux.

La réhabilitation de cette boucle marchande englobe la création d’un aménagement paysager qualitatif : pavage, arbres d’alignement, éclairage…

Les cheminements piétons ont été sécurisés et délimités par un mobilier urbain design remodelant ainsi la circulation automobile et apportant une meilleure accessibilité dans un schéma de fonctionnement plus clair et mieux hiérarchisé.

L’église bénéficie dorénavant d’un parvis et non plus d’un parking, ce qui entraîne une réorganisation du stationnement avec la création de nouvelles places sur l’emplacement de l’ancienne gare routière.

Si l’offre en équipement peut-être facilement maîtrisée et programmée, l’offre en commerce est beaucoup plus aléatoire et sensible, ce qui nécessite la mise en place d’actions dynamiques et volontaires à fort potentiel incitatif avec la valorisation du cadre de vie.

Lors de son allocution, le Maire a souligné l’importance de la mise en place de cette opération FISAC nécessaire à l’essor du commerce et à la valorisation de la cité.

 « La rénovation de notre centre ville contribue à la fois à la redynamisation économique mais également à l’embellissement de notre commune. Les options d’aménagement retenues visent à assurer conjointement la préservation des identités existantes et une nécessaire évolution du centre élargi jusqu’au port, formant ainsi qu’une seule et même entité. »

La réalisation d’une telle opération n’aurait pu se faire sans la participation active de l’association des commerçants Marseillan LaBelle désireuse de s’engager sur du long terme à la redynamisation du centre ville.

L’opération en chiffres :

Montant global des travaux – 1 372 229 euros répartis comme suit :

37% par la Ville

24% par Thau Agglo

15% par le Conseil Régional

15% par le Conseil Départemental

 9 % par l’Etat



120 clichés de cette manifestation sont disponibles sur notre page FACEBOOK

Avant d'y accéder
Cliquez ici et Soyez fan de la Page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE


 

HERAULT TRIBUNE (01-05-12)

 

AQUALAND
HYPER U - ETE
BESSAN - FETE DE L'ANE
VILLE DE VIAS
KARTING-NUMBER-ONE
CASINO - MONGOLFIERE
THAU-AGGLO
CREPERIE AMANDINE
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
CAHM PERMANENT 31 OCT 2015
GENIEYS PUB
ATOLL-OPTICIEN
BORA- LIL JON
DOMAINE DE BEAUMONT
OFNI-2015
OT-JEU FACEBOOK
BIJOUTERIE du MONACO - REPRISE - MONTRES
HOTEL-MERCURE
BALNEOCAP-OUVERTURE
LA CONSEILLERE

 

  Réagir à l'article Envoyer par E-mail Imprimer 

 

Réagir à l'article

Responsabilité de l'utilisateur du site Hérault Tribune vis a vis des textes édités.
En soumettant votre contenu sur ce site, vous attestez qu'il ne viole aucun droit de tiers et la législation applicable des conventions internationales applicables en vigueur. Vous acceptez d'endosser l'entière responsabilité concernant les écrits que vous soumettez ou postez sur le site Hérault Tribune.

Vous certifiez que vous n'utilisez ni pseudonyme ni nom d'emprunt.
Vous vous engagez à prendre part à un débat et à des échanges libres et courtois sans agressivité.
Évoquer des opinions différentes peut parfaitement se faire dans le respect des convictions de l'autre.

Aux termes du 10° de l'article 1er du décret n° 2009-1340 du 29 octobre 2009 pris pour application de l'article 1er de la loi n° 86-897 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse, les dispositifs en question "doivent permettre à toute personne de signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible." Cette exigence implique qu'une fonction d'avertissement (ex: onglet «signaler un abus») puisse techniquement être activé sur chaque commentaire d’internaute.

 

recopier les caractères affichés ci-dessus

 

SUIVEZ NOUS PARTOUT SUR VOS TABLETTES ET MOBILES GRACE A
L'APPLICATION GRATUITE HERAULT TRIBUNE

Retour

 


 

  
Vos évènements à la Une