ACTUALITÉS : LE CAP D'AGDE - Le naturisme ne connait pas la crise

LE CAP D'AGDE - Le naturisme ne connait pas la crise

 

Les adeptes des séjours dans le plus simple appareil sont de plus en plus nombreux. Ce mouvement se rajeunit et surfe sur la vague bio.

Connue comme une destination touristique, mais aussi naturiste, le Cap d'Agde est un lieu emblématique pour les naturistes et parfois à la réputation sulfureuse. 

La rédaction d'herault tribune a essayé d'en trouver les raisons :  

Plus jeunes et plus nombreux, les naturistes ont le vent en poupe

Les « textiles » n'ont qu'à bien se tenir. Sans crier gare, et petit à petit, les adeptes des vacances sans vêtements sont de plus en plus nombreux en France. Selon une étude menée  par le cabinet Protourisme, on estime que 2,6 millions de Français pratiquent régulièrement le naturisme.*

« Le nombre d'adeptes augmente de façon constante, environ 2 % par an, depuis un peu plus d'une dizaine d'années", selon une étude de France 4 Naturisme.
 

Une communauté naturiste qui se "dévergonde"

Lancé en 1956 par les frères Paul et René Oltra, le camping naturiste du Cap d’Agde était le premier de la région. Le village naturiste est ensuite né dans les années 1970. Dans toute cette zone balnéaire, libre à quiconque de se baigner, de se balader, de manger, bref, de vivre dans le plus simple appareil.

Pourtant, pour les naturistes de la première heure, l’endroit "a beaucoup changé". "C'est un bordel à ciel ouvert", renchérit Roger, un habitué.

Selon les habitués, les quelque 40 000 visiteurs qui s’y rendent chaque année ont contribué par leurs fêtes débridées à dégrader l’ambiance familiale des débuts. Annie, elle aussi naturiste, explique : "Quand on sort dîner le soir, on nous dit que ce n'est pas une heure pour se promener avec des enfants".

Quand David Hamilton y photographiait des adolescentes nues

C’est en photographiant de jeunes filles abordées sur les plages naturistes du Cap d’Agde que le célèbre photographe s’est fait un nom. Il demandait aux parents des adolescentes de lui laisser leur progéniture, et elles l’accompagnaient dans le monde entier.

Accusé de "pornographie enfantine" aux États-Unis et au Royaume-Uni, on le suspectait en outre de coucher avec les jeunes filles. À ceci il rétorquait, en 2015 à Gala : "Le scandale ne m’intéresse pas". On connaît la suite.

Des incendies criminels en cascade 

Entre 2006 et 2016, les discothèques du village naturiste ont été la cible d'incendies volontaires qui ont miné la vie nocturne du lieu. Si le phénomène semble apaisé depuis peu, pas moins de 9 boîtes, restaurants et bars ont été en proie aux flammes ces 10 dernieres années.

Ces hôtels dans lesquels on couche un peu partout

"Le jardin d'Éden" et "le jardin de Babylone" sont des établissements très particuliers ouverts à tous. Ou plutôt, à tous les adultes majeurs et en couple, comme l'a expliqué l’agence Geneviève naturisme.

Pour une somme allant de 100 à 440 euros, il est possible d'y réserver une résidence pour s'adonner en toute tranquillité aux plaisirs les plus secrets. Un temple du libertinage, donc, réservée aux classes sociales élevées, mais s'intégrant parfaitement à la culture du Cap.

La plage de la baie des cochons, mondialement connue

Unique en son genre, la plage libertine du Cap d’Agde, surnommée par toutes et tous la « Baie des Cochons » soulève de nombreuses polémiques et intérrogations, c'est un espace en plein air où les couples s’adonnent à la drague et au sexe intense en public et par petits groupes. Paradis des voyeurs en tout genre, vous pouvez aussi vous y branler en toute simplicité. Et, bien sûr, les couples exhibitionnistes et partouzeurs y règnent en maîtres.

 

Naturisme, nudisme, quelle différence ?

Attention à ne pas faire l'amalgame, au risque de se faire reprendre de volée par un adepte militant du naturisme. Pour ce dernier, se mettre nu est une philosophie, presque un art de vivre, fût-il pratiqué seulement quelques jours ou semaines pendant l'année. Le naturiste est proche de la nature et adapte donc, quand il le peut, en fonction du lieu et de la météo, son comportement pour être au plus proche de l'état naturel.

A l'inverse, le nudisme est un acte d'opportunité et de pur plaisir personnel. L'exemple le plus courant est celui qui consiste à « tomber le maillot » le temps de se baigner pour profiter du contact de l'eau sur l'ensemble de son corps... et de vite se rhabiller par pudeur dès que la baignade est terminée.

La rédaction d'hérault-tribune (12-08-17)     17785 vues

Retour    Imprimer

 

VIATERRA - PERMANENT
SICTOM
RTL 2
HYPER U
AGGLO BEZIERS - FERIA DES VINS
CASINO - PERMANENT
CAP D'AGDE - SALON NAUTIQUE 2017
OT - VIN PRIMEUR
TAXI LIMOUSINE
SODEAL - CENTRE NAUTIQUE
AEROPORT-BEZIERS-CAP D'AGDE
ATOL - OPTICIEN
ORPI
MARSEILLAN - ACTU
BALNEOCAP - PERMANENT
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
VILLE DE PORTIRAGNES
MERCURE
Hérault Tribune
 Envoyer par E-mail 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE