ACTUALITÉS : OCCITANIE - Habitat flottant, maisons sur pilotis, face au défi climatique, des villes innovent

OCCITANIE - Habitat flottant, maisons sur pilotis, face au défi climatique, des villes innovent

 

Inondations, canicules, hausses du prix de l'énergie et des denrées alimentaires... Notre avenir dépend en grande partie des décisions prises à l'échelle locale. En effet, les villes sont responsables de 70% de nos émissions de CO2, selon l'observatoire de l'action climatique Global Chance. Alors que les engagements des Etats contre le réchauffement climatique restent insuffisants, de nombreuses villes dans le monde ont décidé de passer à l'action.

Des rues végétales à Montréal, des maisons sur l'eau à Hambourg, un quartier zéro émission à Heidelberg, le recyclage récompensé à Rome, des autoroutes à vélo à Compenhague, les initiatives locales ne manquent pas comme l'indique l'article de nos confères de femmes actuelles.

En Occitanie, un milliard d’euros est mobilisé sur le plan Littoral 21 dont la vocation est de rénover les stations balnéaires de la Région et lancer des actions pour faire face au changement climatique.

Vivre avec l’eau, sans vouloir la combattre !

Pour Carole Delga, Présidente de Région, « Il existe en Occitanie une volonté politique forte de développer une expérimentation sur l’habitat flottant avec l’objectif d’accueillir rapidement des démonstrateurs. La Région a ainsi donné un premier signal en réalisant une capitainerie flottante dans le port de Sète. »

Depuis quelques mois, un groupe de travail s'est constitué sur l’habitat flottant. Il se veut être une réponse au changement climatique en proposant une forme d’adaptation de l’habitat et de l’aménagement touristique sur le littoral. 

Des projets à Sérignan, Gruissan, Valras et Agde

« Nous avons des projets au Cap d’Agde, à Sérignan, Gruissan, Valras, Agde… Nous voulons un habitat de qualité capable de s’adapter aux enjeux de montée des eaux, de réchauffement climatique. », explique Didier Codorniou, maire de Gruissan, premier vice-président de la région et président du Parlement de la Mer dans une interview accordée au magazine dis-leur.

L’idée est de proposer des réponses pour les campings, pour participer à la requalification du littoral, mais aussi proposer une alternative pour l’hébergement sous forme de résidences de tourisme, comme cela se fait en Europe du Nord, Norvège ou Suède.  

Selon plusieurs sources, quelque 500 millions d’euros seraient mobilisés sur ces projets « ambitieux ». L’objectif est de dynamiser et surtout ne pas rester sur des acquis vieillissants. La Région va donc soutenir des projets structurants de modernisation et de développement, portés par les collectivités et les acteurs des territoires. Avec trois buts : la résilience écologique, l’innovation et l’attractivité.

Des « bateaux amarrés » sur le Port de Gruissan 

Sur Gruissan, le projet concerne le port de plaisance où des hébergements pourraient venir prendre place sur des pontons fixes. Plein Sud et sans vis-à-vis. « L’habitat de conception HQE reposerait sur des coques dont la solution technique efficiente est en cours d’étude grâce à un partenariat inédit avec Outremer Yachting afin de s’appuyer sur leur savoir-faire spécifique en matière de conception de catamaran et respecter l’homologation « bateau », précise-t-on du côté de la région. 

Habitats et bateaux sur le site Natura 2 000 des Orpellières 

Un autre projet s’inscrit dans le schéma de valorisation du littoral de la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée. Le fleuve Orb est un axe de valorisation du territoire et crée le lien entre Béziers et la mer. Ainsi, à son embouchure, les ports de Sérignan et de Valras-Plage et le site Natura 2 000 des Orpellières, sont des points d’ancrage du territoire à la mer. La communauté d’agglomération souhaite valoriser cet espace afin de favoriser les flux entre la ville de Béziers et la Mer et faire du fleuve un axe d’itinéraire doux reliant les différents pôles. 

A Agde, de l'habitat flottant sur une ancienne friche industrielle

A la sortie d'Agde en direction de Bessan, le projet d’aménagement de la  Méditerranéenne, cet espace de friche industrielle, va totalement métamorphoser l’entrée nord de la ville avec l’émergence d’un quartier économique, administratif, culturel et touristique, en lien direct avec le centre historique qui fait lui aussi l’objet de nombreux aménagements avec le projet Action Coeur de Ville. La gare, au lieu de se retrouver en position excentrée comme aujourd’hui, sera au coeur des échanges entre ce nouveau quartier.

Des habitats flottants sont projettés dans un projet architectural de très haute qualité environnementale qui offrira à ce nouveau mode d’habiter un cadre de vie unique et privilégié entre cité historique et Canal du Midi.

Trente-deux logements sont prévus sur ce futur site touristique et doté d’équipements destinés à l’activité économique.

Une maison de la mer au Cap d'Agde

Au Cap d'Agde, ce sera la future maison de la mer d’une superficie de 200 m2 qui viendra accueillir l'équipe de l’aire marine protégée chère à Renaud Dupuy de la Grandrive et y accueillir les scolaires et le public. 
Pour Carole Delga, « l’Occitanie tout entière doit se tourner vers la mer car le potentiel est énorme, nos atouts déjà nombreux. La Mission Racine, il y a 50 ans, a donné un souffle à notre littoral. Je veux aujourd’hui lui redonner 50 ans d’avance ». 

Voilà un beau défi pour les années futures qui devrait prendre forme très concrètement au niveau local dans les communes précitées dont les projets ont d'ores et déjà été retenus.

 

 

 

OCCITANIE - Habitat flottant, maisons sur pilotis, face au défi climatique, des villes innovent
Le projet d'aménagement d'habitats flottants sur le site de la Méditerranéenne

GS pour la rédaction d'hérault-tribune (05-01-20)     84330 vues

Retour    Imprimer

 

JEP.gif
Cap bus agglo banniere
bannière Balneocap
Bannieres HT annonces légales et judiciaires
Pégase banniere
RTL 2 bannières 2019
BANNIERE RICHEMER
Altéa sécurité banniere
MAISON GIL AGDE
Banniere herault tribune connexions
BANDEAU ASG
Dermapure banniere
Département Hérault campagne BUDGET PARTICIPATIF banniere
Banniere e-cap
banniere mer et soleil
Banniere herault tribune
VIATERRA - PERMANENT
HYPER U
INTERMARCHE DRIVE HORIZONTAL
Soirée Zen de l’Archipel la Cité de l’Eau
ATOL - OPTICIEN
AGDE - SANTONI
Bannière olivier et kevin
Grande roue banniere
affiche Balneocap
Affiche ouverture uniquement DERMAPURE
Altéa sécurité affiche
Grande roue affiche
Affiche mer et soleil
Cap bus agglo affiche
MAISON GIL AGDE
Affiche e-cap 2020
Dermapure affiche
Affiche RICHEMER
Département Hérault campagne BUDGET PARTICIPATIF affiche
RTL 2
affiche OLIVIER ET KEVIN
Pégase affiche
Cave-vinocap affiche
affiche herault tribune
HYPER U
INTERMARCHE  DRIVE VERTICAL
affiche herault tribune connexions
VIATERRA - PERMANENT
ATOL - OPTICIEN
 

 

 

 Et vous, qu’en pensez vous ? C’est le moment de le dire ! 

Seuls les inscrits au TROMBINOSCOPE peuvent laisser des commentaires aux articles. S'inscrire au TROMBINOSCOPE
Hérault-Tribune offre ici un espace où chacun peut exprimer librement son point de vue.
La courtoisie est de mise dans ce forum.
Un point de vue différent du votre enrichit le débat, quelqu'un qui ne partage pas votre avis n'est pas un ennemi.
L’idée est d'échanger dans le respect des idées de chacun. Chaque participant est identifié.
Prendre connaissance de la charte de bonne conduite.

 

 

 

TÉLÉCHARGEZ L'APPLICATION GRATUITE HÉRAULT TRIBUNE