Agde : agriculture, opération fauchage aux Verdisses

La zone naturelle des Verdisses est en cours de valorisation avec l'objectif qu'elle retrouve sa vocation agricole initiale. L'Agglo et la ville d'Agde agissent dans ce sens.

(Crédit photo : Agglomération Hérault Méditerranée)

Elles ont donc fait appel à des agriculteurs, viticulteurs et autres éleveurs installés sur des parcelles mises à disposition par l’Agglo, le Conservatoire du littoral et des propriétaires privés. Parmi eux, Sébastien et Doris Bontemps, frère et sœur, qui ont repris l’exploitation agricole familiale depuis une dizaine d’années : ils s’occupent de la fauche de 5,71 hectares de parcelles, dans le cadre d’une convention de partenariat signé avec le Conservatoire du Littoral et l’Agglo.

Deux temps pour cette opération

Dans la famille Bontemps chacun a son rôle. La fauche de l’herbe s’effectue quelques semaines avant la période estivale : « une fois que l’herbe est fauchée, il faut attendre deux à trois jours en moyenne selon le climat pour qu’elle sèche. Il est important de prendre soin des terres agricoles qui nous entourent. L’entretien permet également de réduire le risque d’incendie. C’est du gagnant-gagnant pour tout le monde, car on rend service en fauchant et on va pouvoir nourrir plein de bêtes également », explique Sébastien Bontemps.

Après cette 1re étape, la deuxième concerne la mise en balles, relève prise par la sœur : « je conduis un tracteur appelé round baller. Au-devant de ce dernier, une grille ramasse l’herbe séchée. Quand le round baller est plein, une balle d’herbe sort de l’autre côté. L’avantage c’est qu’elles sont fixées grâce à un filet », explique Doris Bontemps.

Les bottes d’herbe sont ensuite acheminées vers le hangar de stockage. La récolte permettra de nourrir les animaux en hiver. Une balle d’herbe pèse 220 kilos en moyenne. Sur un terrain d’environ 1 hectare, entre 30 et 40 balles peuvent être créées.

Poursuivre les projets de valorisation des Verdisses

L’Agglo et la Ville d’Agde continuent de poursuivre leurs actions pour valoriser les Verdisses à Agde et à Vias. Le Conservatoire du Littoral est propriétaire de 40 hectares sur la partie sud dont l’Agglo assume la gestion et définit le projet agricole. Le projet de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels des Verdisses vise à réaliser un programme d’actions en faveur d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Vous pouvez consulter l’article sur l’éco-pâturage avec des vaches Angus de Julien Noury en cliquant ici : https://www.agglo-heraultmediterranee.net/wwp-actu/agriculture-eco-paturage-aux-verdisses/

(Source : Agglomération Hérault Méditerranée)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.