L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

AGDE - "Changeons la Ville" par Stéphane Ravaille

Mes cher(e)s agathois(e)s, je suis resté à de nombreuses reprises muet dans ces colonnes sans jamais cesser d’être un observateur attentif de la vie politique locale, voire nationale. J’avais accepté de prendre la présidence du cercle local du mouvement radical social et libéral qui se constituait, mais le chemin politique très rapidement pris au niveau […]

Mes cher(e)s agathois(e)s, je suis resté à de nombreuses reprises muet dans ces colonnes sans jamais cesser d’être un observateur attentif de la vie politique locale, voire nationale.

J’avais accepté de prendre la présidence du cercle local du mouvement radical social et libéral qui se constituait, mais le chemin politique très rapidement pris au niveau national qui a entrainé une dérive droitière que je ne cautionnais pas, m’a éloigné du mouvement. Aujourd’hui je suis en dehors de tout parti politique, libre de mes choix, de mon expression et de mes engagements. Je suis toujours très impliqué dans la vie associative locale, trouvant de cette manière l’occasion de me mettre au service des autres en général et des agathois(e)s en particulier, fondement de toutes mes actions.

Mes valeurs humanistes ne sont plus à démontrer, ma volonté a toujours été de rechercher le meilleur pour Agde, sans parti pris partisan. J’ai récemment rencontré des hommes et des femmes issus d’horizons différents. Des gilets jaunes qui souhaitent s’impliquer dans la vie politique locale (et au passage je me permets de saluer à la fois leur courage et leur démarche), des personnes de gauche soit issues du parti « refondation » soit venant du PS ou de la France Insoumise ou du parti communiste, des personnes de droite également qui apportent leur vision tout en acceptant de les fondre dans un dessein commun.

Ensemble, sous la direction conjointe de Thierry Gaubert et d’Alexandre Larrey de sentinelle citoyenne, ces personnes construisent un projet qui m’a séduit. Tout d’abord par sa proximité avec mes propres valeurs et ce que j’ai toujours défendu, en un mot : servir les autres et non se servir. Un projet politique qui met l’Homme au centre, pour redonner, entres autres, le plaisir du vivre ensemble dans la commune. Ce projet a plusieurs dimensions auxquelles j’adhère pleinement. J’en cite quelques-unes ci-dessous à titre d’exemple.

Une dimension économiquel’emploi pérenne, sera recherché en priorité, et non une politique qui développe à outrance, parce que c’est le plus facile, le travail saisonnier. Où les commerçants seront aidés et non chassés des lieux qu’ils occupent, pour faire place à toujours plus de béton. Une volonté affichée d’aider les laissés pour compte de notre société.

Une dimension écologique, à base de développement durable et d’énergies propres, de gestion de l’eau et des déchets, de gestion des transports, dimension au combien importante qui peut se résumer à la qualité de la vie.

C’est surtout un projet qui rassemble des personnes différentes, qui se respectent, et qui se construit avec la prise en compte des idées de tous les agathois, au lieu d’être déjà ficelé, empaqueté, comme si les citoyens que nous sommes ne pouvaient pas avoir des idées pertinentes. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice.

La démarche de Thierry et Alexandre est également séduisante car elle veut rassembler et non opposer les personnes. Or, à chaque fois que j’ai participé à des groupes souhaitant proposer une alternative aux municipales, j’ai toujours exprimé l’idée du rassemblement. C’est dans l’union de toutes les forces démocratiques qui rejettent la politique municipale actuelle que se situe la clé de la victoire.

J’apprécie également le rôle que joue et va jouer Alexandre Larrey en tant que « gardien des promesses ». Un gage pour moi et les électeurs qu’une fois passée l’élection, les promesses ne seront pas oubliées mais appliquées.

Pour toutes ces raisons de fond, j’ai décidé d’apporter à la liste « Agde en commun » qui propose aux agathois de changer la Ville, mon expérience et ma détermination. Je rejoins donc avec un enthousiasme de jeune homme, Thierry Gobert, Alexandre Larrey et la liste qu’ils sont en train de constituer.

J’appelle dès à présent, les personnes qui m’ont toujours fait confiance, à soutenir notre démarche, à reprendre espoir dans une alternative non seulement possible mais souhaitable.

Je leur demande où qu’elles soient, de soutenir une démarche d’Union pour battre au mois de mars l’équipe sortante, qui a eu largement l’occasion au cours des trois mandats précédents de faire tout ce qu’elle va nous promettre lors de la campagne qui s’annonce.

Je leur demande d’œuvrer pour qu’il n’y ait pas une multitude de listes, gage d’échec, mais un large rassemblement de tous ceux qui veulent changer la Ville, sans jamais renier leurs valeurs. Ensemble nous gagnerons.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.