Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Encore et toujours la censure : Plus qu’une habitude : Une méthode indigne

Rappelons que conformément au Code électoral, dans les communes de 3 000 habitants et…

Rappelons que conformément au Code électoral, dans les communes de 3 000 habitants et plus, lorsque celles-ci diffusent un bulletin d’information sur les réalisations du Conseil municipal, un espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité.

À cet effet, les conseillers municipaux d’opposition remettent à chaque parution un texte pour publication.
Non content de ne pas nous accorder le bénéfice de cette « tribune libre » dans les numéros dits « spéciaux » qui n’ont en général de spéciaux que la prédominance narcissique des comptes et légendes de notre premier magistrat, ce sont maintenant les numéros mensuels qui ne nous sont plus ouverts.
Dans le dernier numéro, bien qu’ayant livré en temps et en heure, le texte à insérer, celui-ci a fait l’objet d’une censure totale.

Indigné par la réitération de ces pratiques, j’ai questionné le service de communication au lendemain de la parution.
Il a été reconnu que nous avions bien livré les documents en temps et en heure avant le bouclage mais que le directeur de Cabinet, Jérôme Cavaillès s’était opposé à la parution de ce texte sans en indiquer la raison.

L’élection de Gilles d’Ettore quelques jours avant le bouclage du journal municipal qui la commente très largement y est probablement pour quelque chose.

Ce texte concernait le coût du prochain centre aquatique.
Il révélait entre autres une augmentation du coût estimé de près de 60 % et indiquait qu’un même projet présenté par l’agglo mitoyenne ne coûtait que la moitié du prix agathois pour un équipement équivalent.

– Après la censure, mise au jour au Musée du Cap d’Agde par la mutilation sélective de pages de livres,
– Après une première censure dans le journal municipal ;
– Après les comptes rendus de conseils municipaux savamment expurgés de toutes les interventions des membres de l’ opposition,
– Après que des journalistes furent désignés d’un doigt accusateur, sur les marches du monument aux morts
– Après que d’autres soient empêchés de tournage pour ne pas diffuser des images non contrôlées sur une Télévision locale,

… Voici revenu le temps de la censure …

Si j’avais salué, l’effet positif pour notre Ville de l’arrivée d’ un député, je n’avais pas imaginé une seconde regretter si tôt que son immunité parlementaire le conduise à avoir des méthodes encore plus suffisantes et toujours aussi arrogantes vis à vis de ses opposants.

Heureusement il reste encore une presse libre, libre de faire savoir ce que d’autres veulent faire taire…

Didier Denestebe

Conseiller Municipal de la Ville d’Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.