Agde : l’école de musique d’Agde annonce sa rentrée

Les inscriptions à l'école municipale de musique d’Agde se passeront au palais des sports le samedi 4 septembre de 13h30 à 15h. Elles vont se faire par ordre d’arrivée et en fonction des places disponibles.

L’école municipale de musique d’Agde met en avant une formation complète, théorique et pratique. Elle propose d’enseigner les disciplines suivantes : éveil musical à partir de la moyenne section maternelle, piano, percussions, batterie, saxophone, flûte traversière, clarinette, harpe, trompette, trombone, tuba, guitare classique, guitare électrique, guitare basse, clavecin, violon, violon alto, violoncelle, contrebasse, chant, atelier jazz, orchestres d’harmonie, ensembles d’instruments, chorales adultes et enfants, maîtrise et chorale de musiques actuelles. Selon le calendrier du début des cours, les instruments et les éveils musicaux commenceront le lundi 6 septembre. En ce qui concerne les cours de solfège et de chorales, ceux-ci démarreront le lundi 13 septembre.

Le tarif de la formation

Pour accéder à une formation au sein de l’école municipale de musique d’Agde, les enfants de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée doivent payer la somme de 160 € contre 190 € pour les adultes. Le tarif pour les personnes extérieures à l’agglo est de 245 € par enfant ainsi que 265 € par adulte. Par ailleurs, les pratiques collectives s’affichent au prix de 70 €. Si vous avez besoin d’une information supplémentaire, il suffit de contacter le 04 67 00 06 00 ou vous rendre directement sur le site https://ecoledemusique-agde.fr .

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.