AGDE - "les parkings : paroles, paroles, paroles" par Sylvie MISTARZ

A la lecture des articles du midi libre des 15 et 16 octobre, l’un…

A la lecture des articles du midi libre des 15 et 16 octobre, l’un du candidat Nadal et l’autre du candidat d'Ettore, on reste abasourdi devant la vacuité des arguments employés par l’un comme par l’autre.  

Bien évidemment on ne pourrait qu’être séduit, comme tous les agathois et les touristes, par la proposition de M. NADAL de supprimer les parkings payants.
Quant à Gilles d'Ettore, il nous promet à l’avenir 1h gratuite entre 9h et 12h au lieu d ‘1/2h.

Concernant la proposition de gratuité de M. NADAL, on est cependant étonné devant l’argumentaire utilisé. En effet, après « la louche » de Gilles d'Ettore concernant le montant des travaux du Cap, on trouve de la part de M. NADAL les expressions : « on doit être à…, estime-t-il… »

Les compétences dont il a dû s’entourer  en matière de gestion comptable et financière paraissent bien insuffisantes, sauf à considérer que cette proposition est purement électoraliste.

Ce candidat comme ses soutiens ignorent-ils donc que la Ville, lors du vote des comptes administratifs  de l’année précédente doit présenter pour les services soumis à TVA (et c’est le cas des parkings) le détail des dépenses et recettes de l’année ?
Cela n’est plus fait depuis les comptes 2017 et aucun candidat de l’opposition ne s’est jamais élevé contre ce manque de transparence.

Espérons pour le candidat Nadal que ses conseillers financiers ne proviennent pas de l’actuelle opposition municipale…

En 2016, derniers chiffres produits, les recettes s’élevaient à 1,127 K€ et les dépenses de fonctionnement à 0,140 K€. Gilles d'Ettore, quant à lui, nous affirme que ces dépenses ne sont que de 0,115K€. En tout état de cause le montant de l’excédent net serait effectivement de 1,3 à 1,4 K€ et non de moins de 1 millions d’€ comme l’affirme le candidat Nadal.

Cependant le maire sortant n’a pas plus la bosse des mathématiques. A l’en croire les impôts devraient être augmentés de 7,5% pour compenser la perte qu’occasionnerait la gratuité des parkings.

La encore, on n’est dans un discours électoraliste. En effet, ce qu’il faudrait augmenter de 7,5% ce n’est pas le montant des impôts mais le taux d’imposition et ce n’est pas du tout la même chose ! L’augmentation du taux entrainerait une augmentation des impôts du contribuable de 1,4% pour la taxe d’habitation et 1,9% pour le foncier bâti. C’est bien évidemment trop mais ça n’a rien à voir avec les chiffres avancés.

La question des finances communales est-elle donc si peu importante qu’il faille se contenter dans un cas comme dans l’autre d’approximations?

Le problème de la tarification des différents services de la Ville ne doit pas être traité à la légère. 

Il convient, avant de prendre une décision quelle qu’elle soit, de porter à la connaissance des agathois les avantages et inconvénients des différentes alternatives possibles et surtout d’en mesurer objectivement les conséquences y compris pour le budget.

Dans un précédent article « Agde en commun » a déclaré vouloir revenir sur l’ensemble des tarifications existantes, y compris pour les parkings. 

M. NADAL et M. D’ETTORE ne sont pas les premiers à y avoir pensé ; L’un comme l’autre comprennent tout, décident de tout. M. NADAL décide de rendre gratuit les parkings,   M. D’ETTORE  décide de continuer à les faire payer, peu importe l’intérêt de la commune ou ce que pensent les agathois.

« Agde en commun » a une autre démarche.

Le temps où le politique impose sa décision est révolu : ça, c’est l’ancien monde. 

Dans le nouveau monde que nous contribuons à installer, le citoyen prend part à la décision une fois qu’il a été convenablement informé c’est à dire par des chiffres précis et non approximatifs ou farfelus.

Transparence et démocratie participative sont des axes forts de la liste « Agde en commun »

Il serait, parmi d'autres alternatives, intéressant d’envisager, avec les commerçants qui souhaiteraient y participer, une opération ticket gratuit pour leurs clients. Tout le monde y gagnerait, le commerçant comme le client. D’autres propositions alternatives sont envisageables.

Une fois de plus « Agde en commun » se démarquera en faisant des propositions qui seront tout sauf démagogiques et de circonstance. Les promesses électorales tous azimuts qui ne sont jamais tenues n’ont pas leur place dans cette campagne 

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos avis, suggestions, questionnements sur notre site facebook (en commentaires ou en message privé) ou sur notre site internet www.agde-encommun.fr. (rubrique contact). Par ailleurs vous pouvez aussi vous exprimer du 1er octobre au 17 novembre, sur notre plateforme en participant à la consultation citoyenne mise en place

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.