Agde - Marseillan : la sécheresse a profité à l'étang du Grand Bagnas

Le Bagnas et son étang n'ont pas échappé pas à la sécheresse de cet été et les canicules qui se sont succédées. Mais cet asséchement de l’étang, appelé « assec », est une étape indispensable à son bon fonctionnement.

(Crédit Adena)

L’étang du Bagnas, situé entre Agde et Marseillan, est façonné par l’évolution des hauteurs d’eau au fil des mois. Ce qui peut donner lieu parfois un assec en été.

Pourquoi l’étang s’est-il asséché ?

L’Adena, en tant que gestionnaire de la réserve naturelle du Bagnas, « respecte ces hauteurs d’eau, en ouvrant des vannes, appelées « martelières », qui permettent de gérer la circulation de l’eau en provenance du Canal du Midi mais également des précipitations« . L’étang du Bagnas n’a pas récupéré assez d’eau avant l’été par manque de précipitation. L’évaporation a fini par l’assécher.

Les bénéfices de cet assec

L’Adena explique que ces assecs sont indispensable : « avec une faible profondeur, la lumière peut pénétrer aisément dans l’eau de l’étang. La lumière permet de faire vivre des espèces végétales (plantes, algues) qui l’utilisent, réalisent la photosynthèse et génèrent de l’oxygène. Cet oxygène est consommé à son tour par des animaux (poissons, larves, …). Plantes et algues absorbent le gaz carbonique (CO2) généré par la dégradation de la matière organique (déjections, …). Un magnifique univers qui se voit perturbé pour diverses raisons : l’accumulation de débris végétaux, les apports non voulus d’engrais, l’eutrophisation (pollution qui se produit lorsque le milieu reçoit trop de matières nutritives). La mise en assec tend à corriger ces détériorations. C’est aussi l’occasion, selon les besoins, de faire différents travaux : curage, réparation des digues, nettoyage des ouvrages hydrauliques, …« 

L’assec de cette année permettra de « minéraliser la matière organique, de redynamiser cet herbier et de maintenir la biodiversité présente sur l’étang« , même s’il aura « limité les bonnes conditions pour les haltes migratoires de nombreux oiseaux d’eau« .

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.