AGDE - Un nouveau visage pour le site de l'Agenouillade

Vendredi 6 mars a eu lieu l'inauguration du nouvel aménagement du site de l'Agenouillade,…

Vendredi 6 mars a eu lieu l'inauguration du nouvel aménagement du site de l'Agenouillade, soit 8 000 m2 qui ont été totalement repensés.

Pour ce faire, les travaux se sont déroulés en deux phases, avec, en premier lieu, dès 2018, la réalisation d'un parvis basaltique devant l’église pour résoudre des soucis d’infiltration. Ensuite, au cours de l'année 2019, la Vierge, sur les conseils du Père Yannick Casajus, a été tournée vers la mer, sa position d'origine, et un cheminement en basalte, en procession autour du rocher sur lequel elle repose, a été créé. Ce cheminement a été prolongé et permet également de rejoindre la Chapelle et l’église. Prisé par les pétanqueurs, cet espace a gardé sa vocation avec un traitement en terre de Pignan qui permet la pratique du jeu de boules. Concernant le stationnement, il est interdit sur ladite surface. Le mobilier urbain et l’éclairage ont été remis à neuf, les voies de circulation ont été sécurisées, y compris les traversées piétonnes, les cheminements doux et le stationnement longitudinal en face du commerce. Enfin, la pinède est ouverte au public, formant un ensemble minéral et accessible à tous.

Lors de l'inauguration, le Père Yannick Casajus a ouvert les prises de paroles, rappelant le passé religieux de ce site de l'Agenouillade, «lieu hautement œcuménique et qui est, sans doute, l'emplacement le plus ancien d'une chapelle dédiée à la Vierge Marie dans le Sud de la France». Ensuite, c'est Jean-Paul Cros, Président du Groupe de Recherches Archéologiques Agathois, qui a donné des précisions sur l'histoire plus récente de ce site, avec notamment la découverte des ossements appartenant à Henri Ier de Montmorency, qui avait souhaité être inhumé ici et qui avait fondé un Monastère de Capucins au sein de l'Église de Notre-Dame du Grau. C'est le Maire d'Agde qui a conclu les discours en précisant que «ce site de l'Agenouillade est important pour notre ville. Il fait partie intégrante de notre patrimoine et doit devenir très attractif. Nous nous devions de l'embellir afin d'en faire un lieu où les gens aiment se rendre, un lieu à la fois naturel et patrimonial».

Le montant des travaux s'élève à 400 000 euros.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.