Arnaque à la déclaration de revenus, le fisc lance l'alerte

Les Français sont invités à déclarer leurs revenus, si possible par Internet, depuis le 7 avril. Mais attention aux arnaques, alerte le fisc !

Attention à l’URL

Les pirates informatiques se sont emparés de nombreux domaines afin de se faire passer pour des organismes officiels, pour escroquer les personnes peu habituées à Internet. C’est notamment le cas en matière fiscale. Ainsi, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) invite à la plus grande prudence, car des sites Internet ressemblant à s’y méprendre au site officiel de déclaration de revenus sont en pleine expansion.

Il faut donc faire preuve de la plus extrême attention en écrivant l’URL du site (l’adresse officielle étant impots.gouv.fr et non celle figurant sur la photo ci-dessus, par exemple), car certains petits malins ont créé des URL très approchantes pour berner les contribuables.

Comment repérer les sites pirates ?

La Direction générale des Finances publiques donne quelques clés supplémentaires pour repérer les sites pirates. Ainsi, il est recommander de regarder si des “fautes d’orthographe ou de syntaxe” se sont glissées dans le site, de veiller à ce que des “demandes d’informations détaillées sur l’entreprise ou de ses coordonnées bancaires” ne figurent pas. Elle conseille aux contribuables qui auraient un doute de contacter les services des Finances publiques afin de “demander une confirmation concernant la demande reçue, qu’elle provienne d’un mail ou d’un numéro de téléphone”.

Attention également aux faux numéros de téléphone à joindre, qui commencent par 0 899 ou 0 891 et sont surtaxés. La Direction générale des Finances publiques rappelle que téléphoner à la DGFiP est absolument gratuit. Les numéros valides commencent par 01, 02, 03, 04 ou 05, suivant son département. Un numéro non surtaxé est également disponible pour contacter la Direction générale des Finances publiques. Il s’agit du 0 809 401 401 (prix d’un appel local).

Des demandes de virement frauduleuses

Attention également aux demandes de virement censés provenir de la DGFiP, qui pourraient vous parvenir par mail, que vous soyez particulier, artisan ou même une entreprise. Cette arnaque sévit depuis juin 2021 et fait l’objet d’une vigilance accrue. Car certaines personnes ont effectué des virements sur des RIB en pensant régler leur impôt à la DGFiP.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.