L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

AVIATION : Mobilisation autour de l'aérodrome de Pézenas-Nizas

Créé en 1964 grâce à la participation des agriculteurs du plateau de Nizas, l'aérodrome de Pézenas-Nizas et son aéroclub ont fait découvrir l'aéronautique à des centaines de têtes piscénoises. De sa piste en herbe, se sont envolés pour la première fois de futurs pilotes de Concorde, de Mirage, d'Airbus et de Boeing, de Gazelle, de […]

Créé en 1964 grâce à la participation des agriculteurs du plateau de Nizas, l'aérodrome de Pézenas-Nizas et son aéroclub ont fait découvrir l'aéronautique à des centaines de têtes piscénoises.

De sa piste en herbe, se sont envolés pour la première fois de futurs pilotes de Concorde, de Mirage, d'Airbus et de Boeing, de Gazelle, de Super Puma, ainsi que des ingénieurs, des contrôleurs aériens et des passionnés du ciel et du vol.

L'aérodrome de Pézenas-Nizas, c'était un centre d'initiation et de formation à l'aéronautique accessible à tous, ainsi qu'une zone d'entrainement et de déploiement pour les aéronefs de la sécurité civile, et une porte ouverte sur le bassin piscénois pour les aviateurs Français et Européens.

Jacques Brel venait s'y poser avec son bi-moteur pour finalement déjeuner à Nizas avec notre instructeur, Michel Drucker y volait à l'occasion du tour de France cycliste, François-Eric Gendron participait au championnat de France de pilotage de précision en hélicoptère organisé sur le terrain, Fabien Pelous et Patrice Drevet étaient membres du club! Aujourd'hui, plus rien ne s'envole de la piste en herbe située sur les terres natales du pionnier de l'aviation, Louis Paulhan.

Pour l'aéroclub, “les avions, planeurs et hélicos ont été chassés par les spéculations d'un gisement de basalte, qui s'avère toujours inexploité/able à ce jour“.

Afin de sensibilser et de mobiliser l'opinion publique, les melbres de l'aéroclub ont mise en place une pétition. En la signant, vous soutenez la mobilsation autour de l'aéroclub de Pezenas-Nizas afin de faire revenir les aéronefs piscénois sur leur terre et rouvrir l'aérodrome de Pézenas-Nizas.

Des solutions existent

Du coté des pouvoirs municipaux, la Ville de Pézénas indique porter un attachement particulier à à cet aérodrome. Centre d'initiation et de formation à l'aéronautique, il constitue également une base privilégiée pour l’aviation civile. 

Pour les élus de la ville, “ la menace de sa fermeture pose la question de la desserte de notre territoire. L'aérien en est une excellente porte d'accès, à la fois utile à une clientèle attirée par des projets « haut de gamme » (Spa Thermal, Restaurant étoilé à St Jean de Bébian, Réserve de biodiversité au Parc l’Epine…) et ouvert au plus grand nombre. De plus, le projet de réouverture d’une carrière constituerait une menace pour l’environnement paysager, la ressource en eau et le vignoble auxquels la Ville de Pézenas est extrêmement sensible”.

La mobilisation est donc de mise afin que l’aérodrome « Pézenas-Nizas » puisse continuer ses activités dans l’intérêt de tous.

 


Plus d'infos en suivant l'aéroclub de Pezenas sur Facebook: www.facebook.com/acpezenas


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.