Balaruc-les-Bains : où en sont les fouilles pour la future médiathèque ?

La construction de la nouvelle médiathèque impliquant la destruction au moins partielle de ces vestiges antiques, l’Etat (SRA – DRAC Occitanie) a demandé qu’ils fassent l’objet d’une étude complète préalablement au démarrage des travaux, dans le cadre d’une fouille archéologique préventive, qui se déroule actuellement sur le site.

L’opération de fouille préventive dénommée « Nouvelle Médiathèque – rue Romaine » vise à l’étude scientifique des vestiges menacés de destruction par le projet de construction, porté par Sète agglopôle méditerranée, d’une nouvelle médiathèque sur la commune de Balaruc-les-Bains. Située à l’est de l’étang de Thau, la presqu’île balarucoise est un secteur densément occupé durant l’époque romaine, avec en particulier une agglomération de type urbain qui se développe sur environ 10 ha. Plusieurs fouilles ont révélé l’existence d’un important centre public, comportant notamment un vaste édifice thermal e t plusieurs sanctuaires (Bermond, Pellecuer 2002, 394-396). Les opérations devraient durer 22 semaines sur le terrain jusqu’à fin janvier 2022 normalement (hors intempéries et/ou découvertes exceptionnelles). Suivront les études qui vont s’échelonner sur 24 mois après la fin de la phase terrain (c’est-à-dire rendu du rapport à l’Etat prévu en février 2024).

Le site de la future Médiathèque

Le terrain concerné par la construction de la nouvelle Médiathèque se situe, à l’époque romaine, à proximité immédiate du littoral lagunaire et à quelques dizaines de mètres du complexe thermal antique ainsi que du sanctuaire de Neptune. Il a fait l’objet en 2019 d’un diagnostic archéologique (réalisé par le service Archéologie de SAM), qui a confirmé la présence de nombreux vestiges antiques. Cette fouille va permettre de mieux connaitre l’organisation du centre monumental de la ville antique, de comprendre la nature et la fonction du ou des bâtiment(s) s’élevant sur ce terrain durant l’époque romaine, et d’étudier l’évolution de cette partie de la ville antique dont l’occupation se développe probablement pendant environ 500 ans. Ces nouvelles connaissances et les principales découvertes réalisées lors de la fouille seront présentées dans la nouvelle médiathèque dès son ouverture.

fouilles balaruc 2

Objectifs de l’intervention

La fouille archéologique préventive a pour objectif de mettre au jour et d’étudier l’ensemble des vestiges conservés dans l’emprise prescrite. L’identification de la nature et des fonctions de ces bâtiments constitue l’enjeu majeur de l’opération. Ces nouvelles données contribueront à une meilleure compréhension de l’organisation du complexe public balarucois antique. Les archéologues cherchent également à mettre en évidence d’éventuelles phases de réaménagement et d’en préciser les modalités.

L’équipe

Le responsable scientifique d’opération (RO) retenu en accord avec le Service Régional d’Archéologie (Guillaume Duperron, spécialiste de l’antiquité, SAM) est accompagné d’une équipe constituée de 7 agents.
Un responsable d’opération adjoint (ROA) Antonia Persico, un responsable de secteur (RS) Florian Milesi, et 5 technicien(ne)s qualifié(e)s de fouille. Des spécialistes (topographe, anthropologues, etc.) ou référents scientifiques, rejoindront plus ponctuellement l’opération pour remplir les missions indispensables au bon ordonnancement des tâches et à la bonne exécution de l’opération.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.