Bédarieux : la rave-party s'achève sur une évacuation

La compagnie de gendarmerie de Bédarieux a mis fin, ce midi, à une rave-party non autorisée qui avait lieu depuis le début de ce week-end de Pentecôte.

Photo d’illustration © Stephen Arnold / Unsplash

Un phénomène qui devient habituel

L’Hérault fait partie des départements très prisés par les fêtards adeptes des musiques électroniques. En effet, après la la rave-party du Nouvel An qui s’était déroulée à Villeveyrac, rassemblant 2 000 personnes de plusieurs nationalités, dès le mois de mars 2022, une nouvelle rave-party réunissait entre 4 500 et 5 000 « teufeurs ».

La Pentecôte en rave-party à Bédarieux

C’est cette fois-ci à Bédarieux, au nord de Béziers, que s’étaient donné rendez-vous des milliers de fêtards, pour le week-end de la Pentecôte. Ils sont arrivés en masse sur les lieux, samedi 4 juin au soir, dansant ensuite nuit et jour. Les organisateurs n’ayant demandé et reçu aucune autorisation pour cet événement, les effectifs de la gendarmerie de Bédarieux, sur ordre de la préfecture de l’Hérault, ont commencé à procéder à l’évacuation des participants ce lundi 6 juin dans la matinée.

L’évacuation des 5 000 personnes rassemblées sur le site a pris plusieurs heures, mais s’est déroulée dans le calme, encadrée par des membres de la Croix Rouge française.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.