BESSAN - Retour sur le premier prix des villages fleuris

Bessan a récemment remporté le premier prix du concours départemental des villes et villages…

Bessan a récemment remporté le premier prix du concours départemental des villes et villages fleuris organisé par le conseil général de l’Hérault. Seconde l’an passé, la ville de Bessan est arrivée en tête de sa catégorie des communes de moins de 5.000 habitants. Sous la houlette de Michel Prévost, adjoint au maire, la municipalité a tenu à remercier et féliciter les agents du service des espaces verts de la communauté d’agglomération qui œuvre au quotidien pour entretenir les nombreux points de verdure de la cité bessanaise.

Aussi, le chèque de 800 € qui a été attribué à la commune par le département dans le cadre de ce concours, a été remis il y a quelques jours à l’équipe d’agents intercommunaux en vue de l’amélioration de certains secteurs.

Entouré de quelques élus et du directeur général des services, Michel Prévost a souligné que « ce chèque serait essentiellement utilisé pour la création de nouveaux espaces verts. » Il a aussi rappelé que désormais « ce n’est plus seulement le fleurissement des villes qui est pris en compte dans le classement départemental, mais les efforts engagés pour l’embellissement du village tout entier, depuis ses entrées jusqu’à l’accueil général, l’entretien des bâtiments et les espaces de convivialité ». L’horizon d’une première « fleur » au concours l’an prochain serait-elle possible ?

Affaire à suivre.
 
Ville de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.