Bessan : s'inspirer du modèle sétois pour la création de "rues-jardins"

La municipalité bessanaise souhaite mettre davantage de verdure dans les espaces publics de la commune afin de rendre le quotidien des citoyens plus agréable et convivial.

Bien souvent, le béton est jugé trop froid, et les habitants sont en demande de végétalisation. Pour répondre à leurs attentes, la Ville de Bessan souhaite ajouter de la verdure dans les espaces publics en faisant participer les citoyens à cette démarche. Les élus se sont récemment rendus à Sète, ville exemplaire sur ce sujet.

Sète, exemple de la végétalisation participative

Le maire de Bessan Stéphane Pépin-Bonet, Annie Laguna, conseillère municipale déléguée au cadre de vie citoyen, Marie-Laure Lledos et Joël Roux, membres de Génération Bessan, sont partis à la rencontre des Sétois pour s’inspirer de leur mode de vie.

Accueillis et guidés par le maire François Commeinhes et par Cédric Licciardi, conseiller municipal sétois en charge de la végétalisation participative et des jardins partagés, les élus bessanais ont pu échanger avec des citoyens impliqués dans cette démarche, qui mettent en place des îlots de verdure ou font pousser des végétaux en pied de façades… avec la bénédiction de la municipalité.

Tenant leçon de cet exemple, la Ville de Bessan prépare actuellement un Guide de la végétalisation citoyenne pour présenter ce dispositif à la population bessanaise.

Vegetalisation participative 2
Les élus bessanais aux côtés du maire de Sète François Commeinhes et de Cédric Licciardi
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.