BESSAN - Un nouveau concept d’hébergement autour d’une maison partagée

Le concept est unique en son genre et mérite le détour, tant l’inventivité de…

Le concept est unique en son genre et mérite le détour, tant l’inventivité de son propriétaire est à souligner. Le « Mas Olivier », situé en plein cœur du village, en face de l’église Saint-Pierre, se définit comme un gite d’étape. Sa description demeure toutefois difficile car ce n’est pas un hôtel. Ce n’est pas une auberge de jeunesse. Ce n’est pas une chambre d’hôte.

C’est avant tout un site d’hébergement à vocation touristique, véritable lieu de partage et d’échange. Sa formule originale a été conçue par Jacques Olivier, le propriétaire, pour respecter la liberté individuelle de chacun de ses résidents. Pour un prix modique (maximum de 25 € la nuit), le confort est optimal en dormant dans un mazet : nom ancien donné aux refuges des voyageurs ou des bergers occitans.

Il s’agit d’un espace individuel particulièrement bien aménagé dans une chambre partagée. Pas moins de quatorze mazets sont disponibles, complétés avec goût par une cuisine commune et des espaces de détente. Un lieu qui a été présenté dernièrement au maire, Stéphane Pépin-Bonet et au conseiller départemental de l’Hérault Sébastien Frey, lesquels ont découvert ce concept avec grand intérêt.

Chacun peut aller le découvrir en contactant Jacques Olivier au 09 80 73 71 10 ou au 07 66 09 08 13. Le site internet du « Mas Olivier » permet facilement de mieux comprendre le fonctionnement de cette nouvelle offre d’hébergement à Bessan : www.lemasolivierbessan.com.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.