Béziers : croisade contre les logements honteux et les loyers révoltants

Pour empêcher les propriétaires bailleurs de louer des logements indignes, l'Agglomération Béziers Méditerranée leur impose désormais d’obtenir, d’abord, une “autorisation de louer”.

Les marchands de sommeil n’ont pas fermé l’œil depuis que la nouvelle est tombée. L’Agglo de Béziers, à l’instar de Montpellier, s’est équipée d’un nouvel outil pour lutter contre le logement indigne : l’autorisation de louer. Présenté fin 2021 par le préfet de l’Hérault sous l’intitulé “Permis de louer”, ce dispositif impose aux propriétaires bailleurs de faire valider l’état du logement avant sa mise en location.

Mise à l’amende

L’opération concerne certains secteurs géographiques. Les propriétaires concernés ont reçu un courrier de l’Agence de l’habitat leur indiquant la démarche à suivre. Elle les informe également des amendes encourues s’ils refusent de suivre les procédures exigées. Selon le degré de l’infraction relevée, leurs montants vont de 1 000 à 15 000 euros.

D’après le journal de la Ville de Béziers, un bailleur s’est vu infligé une amende de 3 000 euros dans la commune de Servian pour avoir loué son logement bien que l’autorisation de louer lui avait été refusée. Même punition pour un propriétaire du centre historique de Béziers. Il a été contraint de payer une amende de 1 000 euros après avoir loué un logement sans avoir reçu au préalable le fameux sésame.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.