Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Intervention de Franck MANOGIL, Conseiller Départemental de l'Hérault, Séance publique du 14 novembre 2016.

Monsieur le Président, chers collègues,Le Midi Libre nous rapporte que, le 31 octobre dernier,…

Monsieur le Président, chers collègues,

Le Midi Libre nous rapporte que, le 31 octobre dernier, à la veille de la trêve hivernale, Léa, une mère de famille héraultaise a été expulsée de son appartement avec ses deux enfants de 8 mois et 3 ans sans même savoir où passer les nuits suivantes. L'assistante sociale lui aurait répondu qu'elle n'avait pas de baguette magique.

Hélas pour elle, Léa n'est pas migrante !

En effet, alors que la grande majorité de nos compatriotes est opposée à l'arrivée d'immigrés clandestins, vous nous proposez de voter plus de 2 500 000 euros pour une association qui prend en charge des mineurs clandestins, faisant de la préférence étrangère une priorité absolue.

Vous allez probablement me répondre qu'après tout, ce projet est financé à hauteur de 75% par l'Union Européenne, toujours très généreuse lorsqu'il s'agit d'encourager la submersion migratoire, et que ce projet ne coûte « que » 631 667 euros à notre collectivité.
Comme je l'ai déjà rappelé dans cette assemblée, peu importe qui finance, l'argent ne tombe toujours pas du ciel, c'est toujours au contribuable que l'on fait les poches. Et lorsque l'utilisation de cet argent va à l'encontre des intérêts et de la volonté d'un peuple, on peut clairement parler de racket fiscal !

Puisqu'ils sont pris en charge par le Département, je vous propose donc de parler du comportement de ces mineurs clandestins, que l'on est sommé d’appeler aujourd'hui des mineurs non- accompagnés. Pas une semaine sans qu'ils ne fassent les gros titres de la presse locale.
Je vous en propose quelques-uns :

Le 24 septembre : Un mineur isolé suspecté de viol et de vols avec arme.
Le 06 octobre : Faux mineur isolé mais escroc présumé il aurait coûté 280 000 euros au département.
Les 23 et 25 octobre : Le mineur isolé arrêté deux fois à deux jours d’intervalle.
Le 27 octobre : Nouvelles agressions par des mineurs isolés.
Le 31 octobre : Deux piétons agressés par trois mineurs.
Le 5 novembre : Agressions et vols : six mineurs arrêtés.
Le 7 novembre : Plusieurs mineurs arrêtés après des vols dans le centre et à Jacou.
Le 9 novembre : Quatre mineurs isolés agressent une trentenaire.

Est-ce bien conforme à votre définition du vivre ensemble ?

Une telle recrudescence d'agressions et de vols inquiète jusqu'au commissariat central de Montpellier. Nos policiers sont déjà épuisés par l'Etat d'urgence, par l'explosion des violence quotidiennes et la haine anti flics alimentée par la racaille et l'ultragauche. Doivent-ils en plus subir les caprices idéologiques d'une gauche que plus personne n'écoute ?

Les policiers se mobilisent pour améliorer la sécurité des français, leurs inquiétudes doivent être entendues. Avec la subvention de tels projets, quel genre de signal la majorité socialiste de l'Hérault leur envoie t-elle ?

Nous voterons donc contre ce rapport. 


DELIBÉRATION


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.