Clermont-l’Hérault : JV3D, l’entreprise qui démocratise l’impression 3D

Le 31 juillet dernier, la première boutique française d’impression 3D à destination des particuliers a ouvert ses portes au 1er étage de la zone Ryckwaert, à Clermont-l’Hérault.

Lancée par Vincent Capelle et Julian Cavaille, deux entrepreneurs aux parcours singuliers, la société JV3D propose la création de pièces sur-mesure, un accompagnement pour les curieux qui souhaiteraient se pencher sur le fonctionnement de l’impression 3D mais aussi un espace de vente pour que les passionnés puissent se fournir en matériel.

Une entreprise 100% locale

Lorsqu’ils ont monté leur projet, les deux chefs d’entreprise ont souhaité miser sur le local et puiser parmi les talents de leur nouveau territoire. “Tout est fabriqué localement, explique Vincent Capelle. Par exemple, pour la peinture de nos pièces, on fait appel à des carrossiers et ce sont des professionnels du secteur”.

Pour solidifier leur installation et pérenniser leur offre, ils ont la volonté de créer des collaborations à long terme, afin que chacun trouve une réponse à ses besoins.

Démocratiser l’impression 3D

Une des ambitions portées par l’ouverture de la boutique est la vulgarisation de l’impression 3D. “On veut mettre l’outil à la portée de tout le monde, à la fois au niveau de l’achat et de la production, indique-t-il. Grâce à la flexibilité de nos outils, on peut adapter la taille, les détails et même les couleurs des créations. Ça nous permet de nous adresser à tous les budgets”.

Souvent entourés de mystère, les prix des pièces imprimées en 3D sont ici discutés haut et fort. “Là on vient de finir un C3PO en taille réelle. A Dubaï, chez notre unique concurrent, il est vendu à 9 000 €. Ici, on le propose à 4 000 €, explique Vincent. Après on a aussi de plus petites productions. L’autre jour par exemple, un de nos clients n’arrivait pas à trouver une pièce de remplacement pour son motoculteur car celle-ci n’était plus vendue sur le marché. Après quelques heures de dessin, nous avons pu lui fournir le modèle exact pour seulement 70 €”.

Une vocation pédagogique

Toujours dans cette idée d’ouverture et de démocratisation du secteur, l’équipe de JV3D organise des formations. “On a créé une association baptisée Fab lab 34 avec laquelle on propose des sessions découverte et du renforcement, détaille Julian Cavaille. On a également une chaîne Youtube sur laquelle on prévoit de diffuser des conseils pratiques”. 

Pour donner une suite à cet apprentissage, l’entreprise vend tout le matériel nécessaire pour pratiquer en solo, y compris des machines d’impressions 3D. Les premières gammes sont disponibles dès 170 €.

Regarder la vidéo de présentation de l’entreprise JV3D : 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.