Collectionner l'art, une passion s'expose au Carré Sainte-Anne de Montpellier, jusqu'au 27 avril 2014

Ils sont quatre. Quatre collectionneurs montpelliérains, dont la passion pour l’art est ancienne ou plus récente,…

Ils sont quatre. Quatre collectionneurs montpelliérains, dont la passion pour l’art est ancienne ou plus récente, et dont une partie des œuvres – 260 au total – est exposée au Carré Sainte-Anne, dans le cadre de l’exposition L’œil et le cœur 2, traits d’esprit dans les collections montpelliéraines. A cette occasion, le commissaire d’expo souligne les points communs et les différences entre les démarches et les centres d’intérêt des collectionneurs.

Qu’ils soient mus par « un désir obsédant d’éternité, une névrose » ou par le pur bonheur de vivre au milieu d’œuvres d’art, une chose est certaine : il aura fallu une volonté farouche et une énergie à toute épreuve au psychanalyste sexagénaire Jacques ARNAUDIES, au journaliste quinquagénaire « LG », à l’avocat « Fernand » (27 ans) et au juriste trentenaire « Tranber » pour réunir patiemment autant d’œuvres et bâtir une collection pertinente et cohérente. Si la passion pour l’art est le fil rouge de l’exposition, l’amitié l’est également, nous dit Numa HAMBURSIN, commissaire de l’exposition.  En effet, ces quatre collectionneurs forment deux groupes d’amis. De plus, « Ils côtoient les artistes qu’ils collectionnent », ajoute-t-il. Pour que les visiteurs puissent distinguer les collections les unes des autres, les collections sont présentées sur des murs de couleurs différentes, ce qui est fort pratique.

La collection de Jacques ARNAUDIES est principalement axée sur le groupe Supports-Surfaces et assimilés (son ami Claude Viallat, Alain Clément, Bernard Pagès, Louis Cane, Daniel Dezeuze, Pierre Buraglio…) et sur les artistes représentés par la célèbre galerie parisienne Jean-Fournier, qui défend la peinture abstraite (Shirley Jaffe, Julien Gardair…) et les pratiques picturales des années cinquante à nos jours. Sa collection fait également une incursion dans la photographie contemporaine. Celle de son ami « LG » se concentre sur la photographie actuelle, et notamment sur les portraits masculins. « LG » s’intéresse également aux nouvelles formes de figuration en peinture et aux dessins au trait léger. Sa collection s’agrémente de curiosités, comme ces animaux empaillés (paon, lapin, chevreuil…) que l’on croise au gré de la visite. Pour sa part, « Fernand » a débuté sa collection en faisant l’acquisition de photographies, puis en se focalisant sur le Street Art, notamment sur le passage du mur à la toile. Des photographies du célèbre Samuel Fosso (exposées à la Tate Gallery à Londres) voisinent donc avec des œuvres de figures tutélaires de l’art urbain, dont Jonone, Mist, Yaze ou Doze Green. L’installation Drop out, de Mark Jenkins, représentant un homme attaché sur une chaise renversée au sol, -provoque la stupéfaction des visiteurs. Quant à « Tranber », sa collection comporte essentiellement des petits formats de street art. Foisonnante, elle est composée d’œuvres aussi bien montpelliéraines qu’internationales – de Supakitch, Space Invaders, MissTic, Monsieur Chat, Monsieur André, Tilt, Gum

Selon Numa HAMBURSIN, les collections présentées sont encore amenées à évoluer dans les années à venir, au gré des coups de cœur, sans doute nombreux, de leurs créateurs.

On apprécie les différents univers artistiques présentés au cours de cette exposition, ainsi que la mise à l’honneur pertinente de collectionneurs dont la passion contribue à soutenir les artistes, donc la création contemporaine.

Virginie MOREAU

 

> Les autres expositions individuelles organisées en 2014 au Carré Sainte-Anne seront dédiées

à Robert COMBAS (du 6 juin au 21 septembre) et à Abdelkader BENCHAMMA (du 10 octobre au 30 novembre).

> Carré Sainte-Anne, espace d’art contemporain – 2, rue Philippy – 34000 Montpellier

Tel. : 04 67 60 82 11.

> Exposition visible du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h.

> Visites guidées tous les dimanches à 11h, 14h30 et 16h (se présenter à l’agent d’accueil).

Pour les visites en groupes, l’inscription, obligatoire, s’effectue par téléphone au 04 67 66 88 91.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.