L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

Concession de plage sur le Grau d'Agde - En pleine polémique, son propriétaire s'explique !

Depuis une quinzaine de jours, elle fait parler d'elle et pas qu'un peu ! Les réseaux sociaux locaux s'enflamment depuis que des algecos ont pris position sur la plage du Grau d'Agde, fortement amputée depuis les dernières tempêtes.  Que fait ici cette nouvelle structure ? Dispose t'elle des autorisations nécessaires ? Les questions autour de cette nouvelle installation […]

Depuis une quinzaine de jours, elle fait parler d'elle et pas qu'un peu !

Les réseaux sociaux locaux s'enflamment depuis que des algecos ont pris position sur la plage du Grau d'Agde, fortement amputée depuis les dernières tempêtes. 

Que fait ici cette nouvelle structure ? Dispose t'elle des autorisations nécessaires ? Les questions autour de cette nouvelle installation sont nombreuses. Éléments de réponses 

De quoi s'agit il ?

La structure en cours de montage est en fait le lot n°17 des concessions de plages attribuées par appel d'offres sur la commune. Sa surface est de 750 m2 au sol, elle vient en remplacement de la concession qui était ces 3 dernières années à 300 mètres de là, face au bar-restaurant l'horizon. Elle faisait également 750 m2 au sol.

Pourquoi ce changement ?

Pour motiver ce changement de lieu, il est mis en avant que l'ancienne concession était implantée sur une partie étroite de la plage et devant des habitations. Le nouveau lieu trouvé, face à un parking, se situe sur une partie plus large de la plage et n'entraverait plus la vue des habitations voisines.

Qui est le nouveau propriétaire ?

C'est le dossier de Raphael Ruriack qui a été retenu par les autorités municipales. Il sera entériné et rendu public lors du prochain conseil municipal.

Ce jeune chef d'entreprise est loin d'être un inconnu sur le secteur puisqu'il possède déjà l'espace de location de Jets Ski situé à l'embouchure de l'Hérault, face au restaurant les Ondines. Il était, par ailleurs, l'ancien délégataire, de la concession de plage situé juste à coté. 

Pourquoi cette polémique ?

Seule concession sur le Grau d'Agde, certains trouvent qu'elle amène une valeur ajoutée à la petite station balnéaire familiale, les touristes n'ayant plus besoin de partir sur le Cap d'Agde pour pouvoir boire un verre les pieds dans le sable.

D'autres, par contre, sont très remontés. ” On n'avait pas besoin de cette verrue sur la plage, déjà qu'il n'y en a presque plus, nous allons être très vigilant sur son implantation. Déjà actuellement, elle bouche la vue des bancs situés juste derrière où nous avons nos habitudes, ce n'est pas normal ” s'exclament des riverains croisés sur place.

Autre sujet à polémique, une partie du muret a été découpée pour faciliter l'accès à cette plage. ” Il s'agit d'un aménagement obligatoire pour les personnes à mobilité réduite, la loi nous l'impose et c'est la mairie qui en a effectué les travaux ” se défend Raphael Ruriack qui lui aussi, en a gros sur la patate. 

Depuis quelques jours, je subis un déferlement de critiques alors que franchement, il s'agit juste d'un déplacement de quelques centaines de mètres. Le nouvel emplacement est bien plus pertinent, il ne gène personne et c'est bien pour cela qu'il a été choisi par les autorités. Moi, je n'ai fait que répondre à un appel d'offres et d'ailleurs j'ai été le seul candidat. Ce n'est pas la poule aux oeufs d'or !”

Des emplois à la clé 

Un chef d'entreprise qui aurait certainement apprécié un peu plus de soutien.  “Non seulement je crée 11 emplois dés le mois prochain ( 15 en pleine saison) mais en plus, j'apporte un nouveau service au Grau d'Agde, on pourra s'allonger  sur des matelas et boire un verre. Nous proposerons aussi des salades composées en formule mange debout. Il n'y aura aucun plat chaud préparé sur place, comme j'ai pu l'entendre. Nous amenons également une activité familiale avec la location de pédalos et de paddle. Aujourd'hui, on me reproche d'avoir anticipé l'installation alors que je ne serai officiellement délégataire de l'emplacement que lors du prochain conseil municipal. Mais il n'y aura pas de surprise, j'ai été le seul à candidater. En concertation avec les commerçants locaux, j'ai préféré avancer l'échéance pour que les travaux soient terminés avant les vacances de Pâques et ainsi ne pas gêner le début de saison.

Des arguments qui visiblement n'auront pas convaincus une partie des riverains qui ont monté une pétition contre cette installation.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.