Covid-19 : fin du masque obligatoire, retour à la normale ?

Le moment de libération tant attendu symbolisé par la fin du port obligatoire du masque et du pass vaccinal, intervient sur fond de reprise du nombre de cas et de reconfinement dans certains pays.

Une étape symbolique est franchie ce lundi 14 mars 2022, deux ans après les premières restrictions sanitaires. La fin du pass vaccinal et du port obligatoire du masque (sauf dans les transports en commun), marquent une victoire et peut-être la récompense des efforts consentis pour maîtriser l’épidémie.

Une grande respiration

Pour certains, il a fallu se faire violence avant d’accepter les mesures sanitaires. D’autres sont nés avec. Les débats ont été vifs mais ce moment qu’on espère définitif ne doit pas être gâché. Le port du masque n’est plus obligatoire mais nul doute que beaucoup le conserveront par habitude ou par prudence, et c’est aussi une forme de liberté.

A l’heure ou une nouvelle vague et un nouveau variant sont évoqués, qu’une quatrième dose de vaccin se profile pour les plus âgés et que la Chine est repartie pour un énième confinement, on est en droit de s’interroger sur l’opportunité d’une telle décision. Si l’évolution de l’épidémie continue d’être surveillée de prêt par les autorités sanitaires, la population a gagné le droit de prendre une grande respiration.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.