Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Dansons la Capucière... par Antoine ALLEMAND - Liste Agissons pour Agde

Dansons la Capucière…  Le fait que d'aucuns s'inquiètent de l'avenir de la future zone d'activité de la Capucière à Bessan a été l'occasion rêvée pour notre maire-président d'agglo de s'autocongratuler. On n'est, en effet, jamais mieux servi que pour et par soi-même… et, l'autocritique n'étant pas son fort, permettez-moi de balancer quelques pierres dans son […]

Dansons la Capucière…

 Le fait que d'aucuns s'inquiètent de l'avenir de la future zone d'activité de la Capucière à Bessan a été l'occasion rêvée pour notre maire-président d'agglo de s'autocongratuler. On n'est, en effet, jamais mieux servi que pour et par soi-même… et, l'autocritique n'étant pas son fort, permettez-moi de balancer quelques pierres dans son jardin.

 La compétence économique étant du ressort de l'agglomération, il est normal que ce soit celle-ci qui porte le projet. Il eût été par contre anormal que celui-ci ne requière pas l'adhésion de tous tant qu'il ne s'agit que de créer les conditions du développement économique du secteur (acquisitions foncières entre autres). Donc pas de quoi se glorifier de l' unanimité qui s'est dégagée, surtout lorsqu'on a mis 12 ans pour commencer à concrétiser la chose.

 Annoncer la création de “650 à 900 emplois” ( la fourchette est intéressante en elle-même) ne veut strictement rien dire lorsqu'on ignore quelles activités et quels commerces vont être implantés. Pour l'instant, la seule entreprise qui serait déjà sur les rangs est l'Intermarché de Bessan qui se déplacerait de quelques centaines de mètres; ce qui ne se traduirait, comme cela a souvent été le cas pour les autres ZAE de la communauté, que par des créations d'emplois à la marge, les “créations” de la zone étant de simples transferts d'un lieu à un autre.

 G. d'Ettore devrait s'abstenir de se féliciter de la situation géographique de la Capucière “en bordure de l'A9” avec une “zone d'influence allant de Toulouse à Avignon en passant par Clermont-Ferrand“. En effet, des sorties d'autoroutes, il y en a pléthore le long des autoroutes. Ce qui importe ce sont les carrefours autoroutiers (par ex.  le développement de  la zone d'activité de Narbonne lié à l'arrivée de l'A61 sur l'A9) ***.

En 2005, il a, en effet, fait voter une motion demandant le débouché de l'A75 sur Pézenas (et non pas sur Bessan). Ainsi, au tout dernier moment, cette autoroute part à angle droit pour rejoindre l'A9 à Béziers, à une vingtaine de kilomètres, alors que le débouché naturel sur l'A9 à Bessan (notre fameuse Capucière) était à moins de 10 kilomètres.

Il faut dire qu'en ces temps là notre conductore filait le parfait amour avec le maire de Béziers.

 Enfin, lorsque les élus communautaires décident de confier le sort de la ZAE à une société privée, aussi spécialisée soit-elle, que font-ils de la cellule de commercialisation constituée au sein même de l'agglo ? A-t-elle été dissoute? Les techniciens qui y étaient affectés ont-ils été déclaré incapables, licenciés, réaffectés ou vont-ils dorénavant être payés à ne rien faire ?

 A croire que son argumentation sur la zone d'activité ne suffisait pas à convaincre : notre élu n'a pu s'empêcher de déborder et de déraper vers des sujets qu'il pense mieux maîtriser.

Or, quoiqu'il en dise, “son” projet de port fluvial n'est pas le bon. Il le reconnait implicitement d'ailleurs lorsqu'il parle “d'activités liées au canal qui ont du mal à trouver des lieux d'implantation adaptés sur le linéaire de ce dernier“. Malgré ce, il s'obstine à vouloir agrandir le port au nord du canal au lieu de le faire en face, dans la zone sise entre le canal et la voie ferrée, zone rouge inondable où il persiste à vouloir installer une partie de ces activités.

Quant à mêler Madame Duflot aux débats locaux (comme il le fait d'ailleurs régulièrement avec Madame Taubira) cela ressort du domaine de ses propres fantasmes. Laissons le donc avec les 2 750 logements sociaux qu'on voudrait lui imposer…

Si, comme il l'affirme, la demande n'est que de 250 logements, que n'a-t-il réussi à satisfaire ce besoin au cours de ses deux mandats.

Dansons la Capucière, y a pas d'emplois chez nous,
Il y en a chez les voisines, mais ce n'est pas pour nous…

Antoine Allemand Liste Agissons pour Agde conduite par Dominique Antonmattei  

*** Illustration : Il y a une quinzaine de jours, nous apprenions  par le quotidien régional qu'une entreprise para médicale en plein développement (elle passe de 20 à 40 salariés) envisage de quitter la zone d'activité de la source à Vias (qui dépend de notre agglomération) pour une ZAE située sur un carrefour autoroutier (Béziers lui tend les bras).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.