Environnement : Biotope se rapproche de l’allemand BioConsult SH et du britannique HiDef Aerial Surveying

Hérault Tribune Pro Reportage

Déjà leader européen de l’ingénierie écologique et de la conservation de la nature, Biotope voit plus loin.

Sur la photo, de gauche à droite : Frédéric Melki, Georg Nehls et Martin Scott (HiDef), le 12 septembre au Mas du Petit Poète à Loupian. Photo : Hubert Vialatte.

Le 9 septembre, le bureau d’études Biotope, créé en 1993, a acquis 27 % des parts de BioConsult SH, cabinet leader outre-Rhin sur les questions d’écologie, et de la société britannique HiDef Aerial Surveying, spécialisée dans les relevés aériens numériques haute résolution de la faune marine. Les 3 entités, qui collaboraient déjà depuis sept ans, forment désormais un groupe de près de 800 collaborateurs (dont plus de 500 pour Biotope), pour 80 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont environ 40 millions pour Biotope.

Des équipes basées partout dans le monde

Le nouvel ensemble dispose d’une capacité de projection à l’international, en Afrique pour Biotope, aux Etats-Unis et en Australie pour HiDef. “Or, nous avons mesuré ces dernières années combien il est précieux de pouvoir s’appuyer sur des équipes basées dans différentes zones géographiques. C’est notamment le cas dans les nombreux projets d’éoliennes en mer. C’est aussi une manière de répondre aux préoccupations de nos clients”, explique Frédéric Melki, cofondateur de Biotope. Le groupement va mutualiser l’analyse des données “pour mieux comprendre les phénomènes de déplacements, d’évitements ou de dérangements d’espèces”, indique Georg Nehls, directeur général de BioConsult SH.

Cap sur l’éolien offshore

Les compétences et les technologies vont être coordonnées, notamment pour l’étude des oiseaux et des mammifères marins, dans le cadre des suivis des impacts des parcs éoliens en mer, dont les projets commencent à fleurir le long des côtes françaises, au Tréport, à Noirmoutier, Saint-Brieuc et Saint-Nazaire et, bientôt, au large des côtes d’Occitanie, dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, avec les fermes pilotes Eolmed et EFGL. La maturité de HiDef et BioConsult SH, pour le suivi des parcs éoliens offshore de la mer du Nord mais aussi au grand export, sera précieuse à Biotope. “L’éolien offshore est critiqué, mais les projets sont très suivis sur le plan environnemental, avant l’implantation, mais aussi pendant et après”, observe Frédéric Melki. Florian Lecorps, directeur du département Énergies marines chez Biotope, intègre le comité de direction d’HiDef pour optimiser les synergies entre les structures.

Échanges de personnels

De leur côté, BioConsult et HiDef pourront s’appuyer sur les 7 filiales internationales de Biotope, ainsi qu’un savoir-faire éprouvé sur, par exemple, les LGV, les projets routiers, les zones d’activités… Entre les 3 entreprises, des échanges de personnels sont prévus, “dans une sorte d’Erasmus des écologues, sourit Frédéric Melki, interviewé aux côtés de ses deux associés, au Mas des Poètes, le 12 septembre dans le port conchylicole de Loupian. Cette approche internationale sera aussi un atout pour attirer des compétences”. Les 3 entrepreneurs, passionnés par l’environnement, ont été reçus ce jour-là par Thierry Baëza, maire de Mèze. Une première pour Biotope. Comme une reconnaissance, à bientôt 30 ans !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.