France : le sénateur héraultais Hussein Bourgi souhaite que les personnes condamnées pour homosexualité soient indemnisées

80 ans après la promulgation de la loi faisant de l’homosexualité un crime, le sénateur Hussein Bourgi demande que l’Etat reconnaisse officiellement ses torts et verse une réparation aux personnes concernées.

Le 6 août dernier, le responsable politique a déposé sa proposition de loi, soutenu par 102 sénatrices et sénateurs de diverses sensibilités politiques. La volonté du sénateur héraultais et de ses soutiens est de faire reconnaître l’erreur commise par l’Etat entre 1942 et 1982. Car si la loi permettant de réprimer les homosexuels est née sous le régime de Vichy, elle n’est pas morte à la Libération…

Jusqu’à son abrogation, le 4 août 1982, des personnes innocentes étaient régulièrement arrêtées et condamnées du simple fait de leur orientation sexuelle. On estime que près de 10 000 personnes auraient fait l’objet de sanctions entre 1942 et 1982. Aujourd’hui, entre 150 et 200 victimes pourraient obtenir un dédommagement.

Le projet de loi du sénateur Hussein Bourgi repose sur 2 axes : la reconnaissance et la réparation. Concrètement, il prévoit le versement d’une somme forfaitaire de 10 000 € pour chaque condamnation. Les personnes qui ont été emprisonnées pourraient quant à elles demander jusqu’à 150 € par jour d’emprisonnement.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires

  1. “Allons z”y alonso,” on a des sous, encore une occasion d’en donner et de creuser la dette….
    On attend la suite avec impatience..A qui le tour?

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.