Francis Buono n’est plus : Le Monde de la pêche est en deuil

Le Monde de la pêche est en deuil :Francis Buono n'est plus.Un travailleur de…

Le Monde de la pêche est en deuil :Francis Buono n’est plus.

Un travailleur de la Mer s’en est allé  :

Il est parti à l’âge de 65 ans, homme courageux, dur au labeur, père aimant et dévoué, il a consacré sa vie à la pêche. C’était sa vie, comme l’a été celle de toute sa famille, qui de générations en générations a payé un lourd tribut à la Mer. Francis, jeune retraité, vivait au milieu de ses filets. Empreint des valeurs chrétiennes héritées de ses ancêtres, il restait attaché à la Marine, à ses quais, à Saint-Sever, une église qui l’a vu grandir, une église chère aux Agathois et particulièrement aux pêcheurs. Rien ne pouvait ni entamer sa foi, ni l’empêcher de participer aux cérémonies de la Semaine Sainte. Et pour lui, qu’il soit de Michel ANGE ou pas, son attachement à notre « Saint-Christ miraculeux » est resté indéfectible.

Francis tout un symbole

Aujourd’hui, rendant hommage à Francis, nous honorons à travers lui, les pêcheurs, les terrassiers, les maçons Italiens qui fuyant la guerre, la discorde, la pauvreté ont quitté, il y a plus d’un siècle, leur pays d’origine pour venir se réfugier en Agde terre d’accueil par excellence depuis l’Antiquité. Chacune de leur famille s’est totalement fondue dans notre chère Cité, apportant leur savoir, leur culture et s’intégrant parfaitement dans la vie Agathoise. La tentation est grande de citer les noms et la réussite de ces immigrés venus, comme les Buono et les Dissento, simplement avec leur foi, leur volonté et leur courage, ils sont, hélas trop nombreux pour les nommer tous, chacun se retrouvera en pensant à ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents. Nous les reconnaissons, à leurs patronymes bien sûr mais aussi, à leurs sourires et à leur détermination sur les cartes postales jaunies qui émaillent les collections du temps passé de nos amis Georges Cléophas, Alain Carles et Franck Bancal. Voyez les marchandes installées soit sur la place de la marine, soit sur l’ancien marché aux poissons du Plan d’Allard , vous y devinerez  des visages connus de poissonnières italiennes et de leurs progénitures aujourd’hui au soir de leur vie.

Des Français à part entière :

Tous ont porté, avec honneur l’uniforme de la France, ils ont versé leur sang pour elle. Pour cette France, leur Patrie qu’ils ont servi sans compter. Français, à part entière, ils le sont devenus par leur engagement sans faille, sur tous les fronts, sur Terre, dans les Maquis, la Clandestinité, dans les Airs et sur Mer. Leurs enfants et petits-enfants peuvent en être fiers.
En terminant ce modeste hommage à toutes ces familles italiennes qui partagent notre vie, j’ai une pensée particulière pour Marie-Louise Belluci, fidèle servante du Saint-Christ qu’elle a servi jusqu’à ses derniers jours et pour son frère François, nous racontant,  le bombardement de Gênes par la Marine Française. Le dernier appel sur le pont du navire à bord duquel, jeune matelot il était embarqué avec beaucoup de jeunes de chez nous, était d’une intensité émouvante, c’était une litanie de noms italiens que l’officier égrenait et chacun de ces petits Français avait la sensation d’aller bombarder, leurs frères, leurs cousins… malgré ce, tous ont accompli dignement leur devoir ne l’oublions pas !
Heureux sommes nous, de vivre aujourd’hui dans une Europe apaisée, où nous pouvons partager nos joies et nos peines en amis, en frères, en famille, loin du bruit des armes.

A bientôt,  
Jules Cruells Capèce Minutolo

Pour nous joindre : Les AMIS D’AGDE, 53 bis rue Sadi Carnot,  34300 AGDE   04.67.94.00.10.  Courriel : Michelangeagde@aol.com

.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.