Gard : ras-le-bol des critiques, une mère de famille met le feu chez ses voisins

Vendredi 19 août, le tribunal correctionnel de Nîmes a déclaré une femme âgée de 55 ans coupable d’avoir mis le feu chez ses voisins, les mettant en danger, et l’a condamnée à un an de prison ferme.

Image d’illustration

Au cours d’une nuit pleine de fureur, le 1er août dernier, une femme âgée de 55 ans a craqué et franchi la ligne rouge. A pas de velours, briquet à la main, elle se glisse chez ses voisins avec l’intention de mettre le feu. Ça sera chose faite. En quelques minutes, des flammes s’élèvent de la propriété de ses voisins sur la commune de Gajan.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

A l’origine, un conflit dont on peine à croire qu’il a pu en arriver là. La femme incendiaire a fait plusieurs fois l’objet de remontrances de la part de ses voisins pour une activité nocturne trop bruyante. Mais c’est assez pour l’exaspérer. Elle passe à l’acte. Or, cette femme est loin de correspondre au profil type d’une pyromane comme le constate le tribunal. Sa vie semble sans heurts, élevant seule une fille de 14 ans et agrémentée pour accueillir des personnes fragilisées.

Mise en danger plutôt que dégâts

Néanmoins, la gravité des faits qui lui sont reprochés repose moins sur l’ampleur des dégâts que sur la mise en danger d’une famille et de leurs jeunes enfants. C’est sur ce point que le tribunal a justifié sa condamnation à deux ans de prison dont un avec sursis probatoire. De plus la quinquagénaire a été condamnée à 19 000 euros de dommages et intérêts en raison du préjudice moral pour les voisins et les sapeurs-pompiers du Gard qui s’étaient également portés partie civile.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.