Gignac : "Avec l'hôtel de Laurès, on va créer une sorte de Richer de Belleval"

Hérault Tribune Pro Reportage

Les travaux de l’hôtel de Laurès avancent à grands pas.

Interrogé sur l’avenir du monument historique, le maire de Gignac Jean-François Soto n’a pas caché son enthousiasme, annonçant que le projet devrait se terminer en 2024 et qu’il serait similaire, dans son ADN, à ce qui a été fait à Montpellier avec l’hôtel Richer de Belleval.

Une rénovation d’envergure

“Quand je suis arrivé à la Mairie, j’ai arrêté un projet de Hérault Habitat qui allait conduire à la construction de X logements sociaux sur l’emplacement de l’hôtel de Laurès, rappelle Jean-François Soto. En matière d’urbanisation, on a misé sur la valorisation de l’existant”.

Démarrés en 2018, les travaux de ce bel hôtel particulier du XVIIe siècle sont aujourd’hui bien avancés. La toiture, le parquet et la façade, ainsi que les plafonds, moulures et décors intérieurs connaissent aujourd’hui une seconde jeunesse grâce à des artisans de talent tels que l’entreprise lodévoise Muzzarelli, spécialisée dans la restauration du patrimoine, et l’entreprise Bourgeois, qui a créé des chenaux d’évacuation du pluvial à la manière d’autrefois.

Un “Richer de Belleval” dans la Vallée de l’Hérault

“Restaurer et sauvegarder le patrimoine, c’est bien, mais il faut aussi parler de l’usage qu’on en fait, explique Jean-François Soto. Il faut donner du sens à ce qu’on fait à l’intérieur. Dans l’hôtel de Laurès, on veut faire quelque chose qui est comparable à ce qui a été fait à l’hôtel Richer de Belleval à Montpellier”.

Une ambition qui passe aussi par l’aménagement de jardins en face du bâtiment, sur l’emplacement de la gare routière. “Une fois la gare routière partie, tout se transformera en jardin”, complète le maire.

Du côté de l’offre de restauration, l’élu ne cache pas ses ambitions : “On est intéressé par un ou deux chefs. Le but est de ramener une, voire deux étoiles, à Gignac”. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.