Grabels : Mabqi, des banques d’anticorps pour traiter les cancers du système digestif

Hérault Tribune Pro

Quand la recherche fondamentale trouve des applications industrielles. Implantée à Grabels et spécialisée dans l’immunothérapie, Mabqi exploite des banques d’anticorps synthétisés, en partenariat avec l’Inserm et l’Université de Montpellier, pour rechercher des candidats médicaments.

Cette biotech découvre et amène en développement industriel des anticorps destinés au traitement de cancers et de pathologies lourdes, inflammatoires ou infectieuses. Son innovation de rupture développée à partir d’un brevet Inserm consiste à concevoir, synthétiser et exploiter des banques composées de dizaines de milliards d’anticorps humains, afin de sélectionner parmi eux ceux qui seront développés en clinique pour traiter une pathologie donnée.

Doublement du chiffre d’affaires

La biotech vient de décrocher le Prix de l’Innovation&International, lors du dernier concours Inn’Ovations (Ad’Occ), le 3 février à Labège (31). « Ce prix concrétise un beau travail réalisé par l’équipe et nos consultants, pour accélérer fortement notre activité en 2021, avec un doublement du chiffre d’affaires (1 M€), et plus de 50 % à l’export. L’accompagnement par Ad’Occ est précieux, notamment pour la structuration de certains éléments de financement », confie Sylvain Yon, directeur général et cofondateur de Mabqi.

Des candidats médicaments pour les cancers du système digestif

Qu’entend-on par ‘banque d’anticorps’ ? C’est une grosse goutte mise en contact avec la cellule malade, pour analyser quel anticorps réagit. Pas moins de 10 milliards d’anticorps sont analysés. « Notre force est cet accès à la matière fondamentale, qui nous permet de découvrir de nombreux candidats médicaments », explique Sylvain Yon.

Prochaine innovation : des candidats médicaments pour les cancers du système digestif, avec des premières applications en études précliniques cette année, pour une commercialisation espérée « dans six ou sept ans », précise-t-il. Mabqi entend, par de nouveaux anticorps, « améliorer les produits d’immunothérapie qui sont sur le marché, et posent pour la plupart des problèmes de toxicité ».

Devenir une “pharma”

En parallèle de son activité historique de service, l’entreprise compte développer son propre portefeuille de candidats médicaments, « pour devenir une ‘pharma’ (société ayant la capacité de commercialiser des médicaments) dans une dizaine d’années ».

3 recrutements en 2022

Créée en 2017 et présidée par Bernard Pau, Mabqi, qui compte 12 salariés, recrute 3 personnes sur des profils scientifiques de biologie moléculaire, immunologie et culture cellulaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.