Pérols : Watertracks crée un robot qui nettoie les lacs artificiels

Hérault Tribune Pro

Un robot sous-marin géant, capable d’extraire de façon écologique les sédiments qui se déposent au fond des lacs artificiels : cette innovation, très utile, est signée par la start-up Watertracks, située à Pérols.

Un robot sophistiqué

Composé d’éléments issus de la robotique sous-marine offshore et du secteur de la défense, le robot Nessie (c’est son nom) impressionne par son poids (15 tonnes) et ses dimensions (7 mètres de long, 5 m de large et 4 m de hauteur). L’idée est d’effacer l’effet d’un barrage sur les sédiments. Les sédiments pompés en amont des barrages sont restitués en aval, en respectant les seuils naturels et en diluant les boues et sédiments pompés via une injection dans l’eau turbinée. 

Deux brevets européens ont été déposés : un pour le robot, l’autre pour la tête de dragage. Doté de chenilles ballastables, Nessie “a la capacité de cheminer sur des vases très peu portantes. La tête de dragage est conçue pour ne pas se bloquer lorsqu’elle rencontre des végétaux ou des débris”, confie Raphaël Gaillard, cofondateur avec Frédéric Gauch. Watertracks conçoit, fabrique (avec un réseau de PME du Languedoc) et exploite le robot, dans une logique de location avec chauffeur. Pour l’instant, Nessie est “filoguidé”. C’est-à-dire que des opérateurs, installés dans une cabine de contrôle sur la berge, guident le robot. L’objectif est de rendre l’équipement “très autonome” à moyen terme.

Une levée de fonds de 1,2 millions d’euros

Watertracks vient de lever 1,2 millions d’euros auprès de Sofilaro (Crédit Agricole du Languedoc) et Qair Innovation (Jean-Marc Bouchet) pour accélérer le développement commercial.
Un premier contrat a été signé avec EDF sur sept ans, pour l’exploitation de plusieurs robots dans les lacs des barrages hydroélectriques. La start-up souhaite aller à l’export, “notamment dans le massif alpin, qui présente une activité sédimentaire stable, en Allemagne, Autriche et Suisse”. Un robot est actuellement en activité. Cinq autres seront fabriqués d’ici à 2027. 

Primée aux Inn’Ovations

Le 3 février à Labège (31), Watertracks a remporté le prix Innovation des Territoires et le Grand prix du jury, lors du concours régional Les Inn’Ovations (Ad’Occ et Région Occitanie). Soit un gain de 30 000 euros“Une belle récompense, et une reconnaissance pour une entreprise de la région. C’est aussi galvanisant pour nous, nos salariés et nos partenaires”, conclut le dirigeant. Le chiffre d’affaires 2022 devrait s’élever à 2 millions d’euros, avec un pourcentage à l’export compris entre 30 et 50 %. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.