Hérault : André Deljarry plébiscité à la tête de la CCI de l’Hérault

Hérault Tribune Pro Reportage

Lundi 29 novembre, l'assemblée générale a renouvelé à l’unanimité sa confiance au président sortant. Un nouveau mandat de cinq ans pour mobiliser les acteurs économiques du département autour de deux chantiers prioritaires : soutenir la formation et progresser à l’international.

Photo © Mathieu Weisbuch

Pas de surprise mais les applaudissements nourris d’une centaine de participants réunis au Domaine des Grands Chais à Mauguio, pour féliciter et encourager André Deljarry, qui entame son troisième mandat. Le deuxième à la tête de la CCI de l’Hérault, puisque c’est lors de sa dernière mandature, en 2016, que les CCI de Montpellier, Sète et Béziers ont fusionné pour former la CCI Hérault.

“Les deux piliers forts de la mandature”

“Je ressens beaucoup de fierté de par cette légitimité reçue des 80 élus qui aujourd’hui me reconduisent en tant que président de la CCI de l’Hérault. C’est une très bonne chose pour le territoire d’avoir une seule liste au niveau économique qui montre et démontre les sujets qu’on aura à traiter. Et les deux premiers sont d’abord la formation, car il y a des problèmes de formation sur le territoire de l’Hérault pour les métiers de demain. Avec les CFA Purple campus, avec Montpellier business school (MBS) on a un travail énorme à réaliser. De l’autre côté, il y a l’international car des entreprises pourraient travailler encore mieux de ce côté. Ce seront les deux piliers forts de la mandature” a déclaré André Deljarry à l’issue de l’assemblée générale.

Un pôle d’excellence

André Deljarry 3 bd 1
© Mathieu Weisbuch

Le président parvient à fédérer les 84 000 entreprises qui constituent la CCI de l’Hérault autour de ces projets. La rénovation terminée du parc des expositions de Béziers, vitrine des acteurs économiques, sera suivie de celle du CFA de Béziers Purple Campus dès le 1er janvier, pour un coût de 5,2 millions d’euros. Avec le projet “nouveau campus” de la Métropole incluant notamment Montpellier Business School, la CCI de l’Hérault contribue avec un budget de 90 millions d’euros, à l’émergence d’un pôle d’excellence dans le département. Autant de projets qui cherchent à faire rayonner le département et la région au-delà de leurs frontières. Une stature internationale dont les entreprises pourraient bénéficier en adhérant activement à cette ambition.

Les producteurs de richesses

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh, maître de cérémonie de la réélection d’André Deljarry, a tenu à féliciter le président, qui a connu la crise de 2008 et celle du Covid : “cette élection sans surprise, vous la devez à votre sens de l’engagement, votre détermination, votre professionnalisme, et à cet esprit consensuel qui vous caractérise”. Le préfet a souligné que la conjoncture actuelle exigeait un savant mélange de prudence et d’initiative. Si les pouvoirs publics ont dressé une sorte de filet de sécurité pour les entreprises pendant la crise du Covid, Hugues Moutouh a adressé aux entrepreneurs présents un message on ne peut plus explicite : “on compte sur vous, parce que les producteurs de la valeur ajoutée, les producteurs de la richesse, ce sont des gens comme vous”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.