Hérault : consommation d'alcool interdite sur la voie publique le soir du Nouvel An

Suite à l’évolution de la situation sanitaire dans l’ensemble du département, le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, annonce la mise en place de mesures de sécurité publique et sanitaire pour la Saint-Sylvestre.

Alors qu’il avait déjà introduit quelques limitations pour la ville de Montpellier et ses esplanades, le préfet étend désormais ses limitations et interdictions à toutes les communes de l’Hérault pour contenir les débordements et respecter les recommandations sanitaires.

Défense de consommer de l’alcool en extérieur

Fixée sur Montpellier depuis le 27 décembre, l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique dans l’ensemble des communes du département de l’Hérault a été instituée ce jeudi 30 décembre. 

Elle sera valable du vendredi 31 décembre à 19h00 jusqu’au samedi 1er janvier à 6h00. Pour faire respecter cette mesure, des policiers seront missionnés.

La vente de pétards, feux d’artifices et combustibles interdite tout le week-end

Ainsi, dans l’ensemble du département de l’Hérault du vendredi 31 décembre 2021 à 7h00 au dimanche 2 janvier 2022 à 7h00, l’achat, la vente et l’utilisation de pétards (toutes catégories) et d’artifices de divertissement relevant des catégories C1 à C4 sont prohibés.

L’achat, la vente et le transport d’acide, de carburant en jerrican, d’alcool ménager et de produits inflammables ou chimiques sont également interdits. Seuls les professionnels ayant besoin d’utiliser ces consommables pour exercer leur métier sont exclus de la mesure.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.