HERAULT - Inquiets sur les conséquences du port du masque pour les enfants, des parents manifestent

Dans notre édition du 7 novembre 2020, nous relations l'interrogation de certains parents d'élèves…

Dans notre édition du 7 novembre 2020, nous relations l'interrogation de certains parents d'élèves de jeunes enfants obligés de porter un masque à l'école.

Le collectif agathois ” ENFANTS LIBRES SANS MASQUES “ composés de parents d'élèves et d'enseignants s'est depuis constitué et compte désormais plus de 350 membres.

D’autres collectifs défendant la même cause se sont consistués dans le département et même un peu partout en France, en lien avec le collectif PARENTS 2021 qui compte plus de 11 000 membres et organise des actions partout en France pour défendre les enfants.   

De simple parents questionnant des mesures impactants leurs enfants, et qui pour certains d’entre nous n’avaient jamais mis les pieds dans la rue, et avons déjà des vies bien remplies entre travail et famille, la cause nous a semblé tellement importante que nous nous sommes organisé et notre collectif est en train de se structurer et s’organiser.  Nous sommes déterminés à ne rien lâcher pour protéger les intérêts de nos enfants ” déclare Joséphine, maman inquiète des conséquences de l'obligation du port du masque pour les enfants de 6 ans.

Maux de têtes, difficultés à se concentrer, difficultés à respirer, irritations et marques au visage, angoisse et de stress, tristesse, fatigue, les sujets d'inquiétude pour ces parents sont nombreux.

Des témoignages inquiétants

Une mère de famille a témoigné que son fils de 7 ans un soir n’avait pas voulu retirer son masque, une fois au domicile il a continué à refuser de retirer son masque se sentant en danger. Une autre mère de famille infirmière libérale sur notre secteur, m’a raconté que sa fille de 7 ans avait souffert au bout de la première semaine de l’obligation du port de masques de terribles migraines,  les sinus bouchés et rencontrait des difficultés à respirer à tel point qu’elle avait été contrainte de consulter son médecin traitant. Cette dernière rajoutait qu’en tant que professionnelle de santé, il était bien pour elle de porter le message du port du masque obligatoire, toutefois elle déclarait que selon elle en dessous de 11 ans ce n’était vraiment pas nécessaire d’imposer le masque et de rajouter que « certes les enfants sont porteurs sains mais honnêtement ce n’est pas une solution de porter ces masques qui les empêchent de respirer, et nous ne savons pas à la longue ce que ça peut faire sur leurs petits cerveaux et leur développement » poursuit la jeune maman.

Ce collectif souhaite présenter et argumenter ses inquiétudes aux élus locaux. Rendez vous a été pris avec Gilles d’Ettore, maire d'Agde mais également le député Christophe Euzet.  Sensibilisé, le maire de Vias, Jordan Dartier, s’est engagé à saisir ce parlementaire afin qu’il intervienne auprès de la commission de l’éducation à l’Assemblée nationale.  

Une manifestation ce samedi 

Désormais c’est dans la rue que cela va se passer ! Nous lançons un appel à la mobilisation massive et nous invitons toutes les personnes qui souhaitent défendre  les intérêts de nos enfants à se joindre à nous, ce samedi 12 décembre, à 14h30 devant la bourse du travail de Béziers, lors d’une manifestation et marche pour nos libertés ” indique le collectif qui invite ” toutes les personnes qui souhaitent se mobiliser à s’ajouter à l’évènement facebook de cette manifestation qui contient toutes les informations sur l’organisation et son déroulement. 

 

Sur le même sujet :

Port du masque obligatoire – Des parents s'interrogent sur l'efficacité de la mesure à l'école

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.