Hérault : invendus locaux mis en bocaux pour l'aide alimentaire

Le Département finance la mise en bocaux et la distribution pour l'aide alimentaire de fruits et légumes issus des producteurs locaux.

On les croyait finis, ils reviennent transformés. Les fruits et légumes invendus ou en surplus trouvent une seconde vie. Bocaux de purées, soupes, coulis, compotes et confitures font le bonheur des oubliés de la cagette. Tous issus des producteurs locaux, ils vont servir une noble cause : l’aide alimentaire.

La demande augmente

L’investissement du Département pour cette opération s’élève à 40 000 euros. Au final, ce sont 10 000 bocaux à conserver au mieux pendant trois ans qui seront distribués. Plus de 1 700 personnes devraient en bénéficier. L’Etat, les associations caritatives, les producteurs locaux et les travailleurs sociaux rendent possible ce cercle vertueux. Mercredi 1er décembre, les bénévoles de la banque alimentaire réceptionnent un premier lot de bocaux au marché gare à Montpellier.

L’initiative vient en réponse à l’augmentation du nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire. La crise sanitaire est passée par là.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.