Hérault : le Département expérimente le béton fabriqué à base de coquilles d’huîtres recyclées

Un test innovant a été réalisé sur la piste cyclable de Bouzigues, dans une logique écologique, mais aussi d’optimisation de coût et de temps. Il s’agit d’expérimenter l’utilisation d’un béton produit en circuit court sur la piste cyclable de Bouzigues, à partir de déchets issus de la conchyliculture du bassin de Thau.

La minéralisation des pieds de barrières et poteaux pourrait être une réponse durable pour les routes et voies vertes héraultaises. Le béton écologique, dont le sable constitué de déchets conchylicoles est développé par l’entreprise Colas à Sète, s’inscrit dans cette double dynamique écologique et locale : les coquilles d’huîtres récoltées dans la zone sont broyées pour constituer le béton, matière réutilisée à quelques kilomètres à peine de son lieu de production. L’impact environnemental est donc ici fortement réduit, à plusieurs niveaux.

La bonne alternative

Le béton coquillé, expérimentation conjuguant recyclage et circuit court, pourrait représenter l’alternative adéquate pour entretenir les bords de routes tout en préservant la biodiversité. À travers cette expérimentation, le Département explore de nouvelles pistes et fait le choix d’un chantier innovant et écologique, complètement inscrit dans sa démarche « route durable ».

La piste cyclable concernée par cette expérimentation fait 200 mètres de long. Le béton comporte 30 % de coquilles d’huîtres. Cette opération d’un coût de 20 000 € a été intégralement financée par le Département de l’Hérault.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.