Hérault : les pieds sur le tableau de bord, une partie de jambes en l’air avec la mort

Les pompiers et les gendarmes, premiers témoins des accidents de la route et de leurs victimes, connaissent le prix que les passagers payent à cause de mauvaises habitudes comme de mettre ses pieds sur le tableau de bord.

La route est longue et le tableau de bord offre un espace tout indiqué pour étendre ses jambes. Quand la chaleur s’en mêle, on voit certains jours les orteils prendre l’air sur le rebord de la fenêtre baissée. Malgré le confort, dans un cas comme dans l’autre, les membres inférieurs du ou de la passagère sont en grand danger.

Les jambes en compote

Selon les pompiers, en cas de choc, le déclenchement des airbags peut être la cause de très graves blessures aux jambes, voire même au visage. il n’est pas rare que cette position soit à l’origine d’un décès. Toujours d’après les constatations des secours, cette position gêne le bon fonctionnement d’une ceinture de sécurité à trois points lors d’un choc.

A l’appréciation des gendarmes

Que les pieds soient sur le tableau de bord ou sur le rebord de la fenêtre, la position constitue une gêne évidente pour le conducteur. Elle réduit sa visibilité au niveau du pare-brise et du rétroviseur droit. Si la loi ne sanctionne pas les pieds posés sur un tableau de bord, les gendarmes et les policiers sont en mesure d’en évaluer le danger pour la conduite. Et, leur appréciation débouche le plus souvent sur une amende.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires

  1. Les trottinettes sont de plus en plus un véritable fléau moi je réside à La Grande-Motte là où les voitures ne sont pas les bienvenues c’est extrêmement dangereux aussi bien pour les piétons que pour les trottinettes de plus silencieux on est des enfants pas venir il y a maintenant tous les jours des accidents le mieux et qu’is montent à deux on peut imaginer les accidents mortels il faut absolument une réglementation il faudrait que toutes les trottinettes soit en première protection passive soient équipées un simple signal sonore dès qu’elles sont en fonction autrefois cela existé sur les vélos afin d’entendre les vélocipédiste arriver le plus des coudières un casque des genouillère des gants pour leur sauver leur propre vie déjà aussi en priorité installer une simple languette en PVC ou en Vuitton inusable qui dès le déplacement d’une roue la rend sonore ainsi que la réglementation de la vitesse à 25 km heure maximum casque obligatoire c’est bien beau de frimer avec son engin mais lorsque ça se transforme en engin de mort il faut trouver des solutions et pouvoir public doivent saisir au plus tôt de la protection pour les utilisateurs mais aussi les piétons d’autant qu’il y a beaucoup de personnes âgées qui n’ont pas la réactivité correspondante à une telle agression certains prennent plaisir à faire peur il faut absolument une réglementation

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.