L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

HERAULT - Mort du torero Ivan FANDILLO : Le CSA met France Inter en demeure de respecter la dignité humaine

Pour le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), la diffusion sur l’antenne de France Inter, le 23 juin 2017, d’une chanson de Frédéric Fromet, intitulée « Humour noir et banderilles », aux lendemains du décès du torero Ivan Fandillo, « avait porté atteinte à la dignité de la personne humaine ». Dans ce courrier en date […]

Pour le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), la diffusion sur l’antenne de France Inter, le 23 juin 2017, d’une chanson de Frédéric Fromet, intitulée « Humour noir et banderilles », aux lendemains du décès du torero Ivan Fandillo, « avait porté atteinte à la dignité de la personne humaine ».

Dans ce courrier en date du 2 août, en réponse à ma lettre du 30 juin, le président du CSA, Olivier Schrameck, précise « qu’en dépit du genre humoristique auquel elle se rattache », la diffusion de cette séquence « avait pu légitimement heurter les proches de la victime et le public ». Il ajoute « que le fait de se moquer – voire de se réjouir – du décès d’un individu et d’associer différents éléments de son corps à des spécialités culinaires sous les rires et les applaudissements des personnes présentes sur le plateau » avait donc porté atteinte à la dignité de la personne humaine.

Je me réjouis de cette réaction du CSA qui a donc « mis en demeure les responsables de la radio de respecter leurs obligations en matière de dignité de la personne humaine. »

Faut-il le rappeler, la corrida fait partie de l’histoire, de la culture, du patrimoine et mérite autant que d’autres histoires, d’autres cultures, d’autres patrimoines d’être respectée.

Dans mon courrier, je rappelais à propos de cet « humoriste » : « Qu’il déteste la corrida, c’est son droit. Qu’il ne sache pas respecter la peine et le deuil des autres n’est pas seulement choquant, c’est tout simplement indécent. J’allais presque dire immonde. » Avant de conclure : « L’humour – si tant est qu’il s’agisse là d’humour – ne saurait justifier de blesser volontairement tel ou tel. J’ajouterai – députée d’une ville taurine – que nos traditions locales valent mieux que le mépris affiché sur cette radio que nous contribuons, financièrement, à faire vivre. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.