Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

HOPITAL D’AGDE « CA URGE » POUR LES URGENCES

 L’hôpital d’Agde a commencé à fonctionner en 2006 avec des activités minimales au regard…

 L’hôpital d’Agde a commencé à fonctionner en 2006 avec des activités minimales au regard des investissements d’une telle structure, en particulier pas de service d’URGENCES.

Un comité de défense de l’hôpital public avait précédemment, pendant deux ans, mené une campagne de pétition (plus de 5000 signatures) avec la participation active des militants de l’Union locale CGT en particulier notre regrettée camarade Huguette CARENCO pour dénoncer l’insuffisance des moyens.

Après la mise en place d’une Maison Médicale de garde où officient des médecins libéraux jusqu’à minuit, les besoins sont tels que depuis le 1e juin 2010 des soins d’urgences sont dispensés dans cet hôpital du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi jusqu’à midi.
 
UNE DECISION CONTESTEE
 
L’attribution par l’Agence Régionale de Santé de l’agrément du service des urgences pour Agde, Pézenas et ses environs, à la clinique privée Pasteur de Pézenas, à la fin de l’année 2012, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le milieu médical, politique et parmi la population.

L’association des médecins urgentistes de France, par l’intermédiaire de son délégué régional le docteur Bertrand De Pontual, est intervenue auprès de l’ARS et de la Ministre des Affaires sociales afin qu’Agde obtienne le statut de service d’urgence, vu l’importance de la population d’Agde, Vias, Bessan, Florensac, Marseillan de 50 000 habitants (250 000 l’été). Le nouveau député de la circonscription Sébastien Denaja a fait de même au cours du mois de janvier.

Le maire d’Agde,  ex député, président du conseil de surveillance depuis 12 ans du CHIBT ( centre hospitalier intercommunal du bassin de Thau) qui gère les hôpitaux de Sète et d’Agde, les maisons de retraites d’Agde, Marseillan et Vias, vient de faire récemment savoir publiquement dans un article publié par le quotidien régional « J’ai fait voter le 3 décembre 2012 par le Conseil de Surveillance un recours devant le tribunal administratif à l’encontre de la décision de l’ARS qui a dernièrement attribué les urgences à la clinique privée de Pézenas ».

UN IMPERATIF : LA MOBILISATION
 
Dans le cadre de nos prérogatives syndicales : défense du service public, du pouvoir      d’achat des salariés, des privés d’emploi et des retraités sur lesquels les dépenses de santé pèsent de plus en plus. Nous nous félicitons de ces diverses prises de position (même les plus tardives) favorables à un véritable service d’urgence à l’hôpital d’Agde.
Assurer le succès de la pétition initiée par le collectif de la défense de l’hôpital d’Agde est un élément important de la mobilisation pour arracher la décision de l’agrément

Pour signer et faire signer la pétition, ci-joint adresses, téléphones et mails à votre disposition.

Union-Locale CGT, 5 quai des 3 Frères Azéma, 34300 – Agde
Tel : 06 46 71 06 82 – 04 67 21 26 96. Cgt.union-locale898@orange.fr
Collectif pour la défense de l’hôpital d’Agde, vous pouvez signer la pétition en ligne :
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N35284

André BUCHACA pour l'Union-Locale CGT dAgde
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.