Kamil Vojnar, les suspensions d'un photographe-poète

Exceptionnellement, la rédaction évoque cette semaine dans ses colonnes une exposition qui ne se tient…

Exceptionnellement, la rédaction évoque cette semaine dans ses colonnes une exposition qui ne se tient ni dans notre région ni dans la capitale, mais à Nantes, à la galerie Montesquieu. La raison en est un véritable coup de cœur pour l’artiste exposé, à savoir Kamil VOJNAR. Place donc aux photographies patinées de celui qui aime se définir comme un photographe-poète”.

Extrait de l’article de Virginie MOREAU publié dans son intégralité dans l’Hérault Juridique & Economique du jeudi 7 février 2013, n° 2928.

Parcours
Né en Tchécoslovaquie dans les années soixante, Kamil VOJNAR a travaillé dans l’édition pendant plusieurs années à New York, réalisant des couvertures de livres et des pochettes d’albums, avant de s’installer à Saint-Rémy-de-Provence pour se consacrer pleinement à son art.

Un univers fragile
Ses photographies, issues de la série Flying Blind (vol vers une destination inconnue), entraînent les spectateurs dans un univers séraphique, en suspension, évoquant des apparitions et disparitions d’ordre mystique. Son travail est souvent mis en parallèle avec le film Les Ailes du désir, de Wim WENDERS. Ses personnages, sortes d’anges déchus ou de fées éthérées, sont saisis dans leur infinie fragilité. La mise en scène les présente comme des funambules ou des êtres attirés vers le ciel par une force invisible. Car ici le ciel est omniprésent, au sens propre comme au sens figuré, c’est-à-dire investi d’une puissance divine. (…)

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.