La Grande-Motte, Stéphan Rossignol : santé, sport et tournages dans la cité des pyramides

Hérault Tribune Pro Reportage

La rédaction a rencontré le maire de La Grande-Motte, Stéphan Rossignol, pour en savoir plus sur le maillage de parcours santé, la sélection de sa ville comme Centre de préparation aux jeux Olympiques et les nombreux tournages qui s’y déroulent…

Vous avez décidé de faire un maillage de parcours santé. En quoi consiste-t-il ?

Stéphan Rossignol : “La Grande-Motte a eu la chance d’être retenue pour accueillir un centre de vaccination, qui a ouvert le 21 janvier 2021. Compte tenu de la part importante de personnes âgées dans la population de La Grande-Motte, il nous avait paru nécessaire d’agir auprès du préfet dans ce sens. Lors du point réalisé au début de la période Covid, il y avait à La Grande-Motte 3 400 habitants de plus de 70 ans. On a mobilisé des médecins, des infirmiers, du personnel communal et de l’Agglomération Pays de l’Or, les pompiers. On a pu tenir ce centre pendant plus d’un an.

La Grande-Motte est équipée d’un Ehpad privé, la Maison Saint-Louis du Golfe, près de l’espace Grand Bleu. Il propose 65 chambres et une unité Alzheimer. Je m’y rends plusieurs fois par an et je connais certains de ses pensionnaires. C’est un établissement de très bonne qualité. 

Avec les services de l’Agglomération Pays de l’Or et notamment l’antenne du CIAS, nous allons créer un guichet unique pour les seniors. Nous voulons également rapprocher du centre-ville notre CCAS, situé actuellement à l’écart, pour créer ce guichet unique afin de venir en aide aux personnes d’un certain âge. Nous avons ouvert une antenne France Service avec des conseillers numériques, des assistantes sociales, pour que la population effectue des démarches administratives plus facilement.

Au vu de l’importance de la part des personnes âgées à La Grande-Motte, la ville fait en sorte avec l’agglomération de faciliter le maintien à domicile. Il y a quelques semaines, il y avait 12 centenaires à LGM ; le plus âgé avait 104 ans. Faciliter le maintien à domicile passe par une aide à l’accessibilité pour équiper les logements. Nous œuvrons avec l’Agglomération afin de faciliter les démarches en montant des dossiers pour que les gens obtiennent des aides à l’équipement du domicile. Il y a aussi le portage de repas à domicile, la téléalarme en cas de chute… Au total, il y a plus de 100 aides à domicile au niveau de l’Agglomération Pays de l’Or. On multiplie les offres de services.

Sur le plan médical, la communauté professionnelle territoriale de santé (CTPS) de la Baie de Camarguea été créée avec le Grau-du-Roi, Carnon, Palavas et La Grande-Motte. Des médecins se sont en associés pour répondre à la demande de la patientèle sur ces territoires. Car le désert médical s’étend même ici. A La Grande-Motte comme à Montpellier, des médecins et des spécialistes partent à la retraite sans être remplacés. Et il faut de nombreux mois avant de pouvoir consulter un ophtalmo ou un dermatologue. Le parcours santé, c’est ce maillage réalisé au travers de la CTPS, à l’échelle du territoire.”

La Grande-Motte accueille de nombreux tournages de séries et de films. Cela fait-il partie de votre stratégie ?

Stéphan Rossignol : “J’avais reçu le producteur d’Un si grand soleil deux ans avant que le tournage de la série ne commence. Il m’a dit que son équipe avait prospecté et que La Grande-Motte se prêtait parfaitement au tournage de cette série, avec le port, les espaces verts, l’environnement. Il voulait faire une paillote, une plage. L’équipe a construit la paillote Les Sauvages, devenue depuis l’un des lieux symboliques de cette série. Chaque mois il y a cinq ou six jours de tournage d’Un si grand soleil à La Grande-Motte : au golf, à la plage, au point zéro, au Ponant… En février 2021, les acteurs Emmanuelle Devos et Éric Caravacaet le réalisateur Laurent Herbiet ont tourné pendant deux mois le film Basse saison pour Arte à La Grande-Motte.

La Ville de La Grande-Motte a fait avec l’Office de Tourisme un book répertoriant tous les lieux de tournages possibles, dont 3 ou 4 appartements symboliques de La Grande-Motte, dans le jus de l’époque ou avec une vue imprenable, la Grande Pyramide, les lieux publics ou privés qui peuvent être mis à la disposition des équipes de tournage… Les producteurs ou réalisateurs bénéficient donc de lieux de tournages clés en mains.

En termes d’image, ces tournages sont un atout pour la ville. Une ville aussi architecturale et ayant autant d’espaces verts fascine. Nous disposons de nombreux sites et paysages de grande qualité très diversifiés.”

Que signifie la sélection de votre ville comme centre de préparation aux JO ?

Stéphan Rossignol : “La Grande-Motte a en effet été labellisée Terre de jeux et choisie pour être Centre de préparation aux jeux Olympiques. La ville a été choisie pour accueillir des équipes étrangères qui se prépareront pour les JO de Paris 2024. Les organisateurs ont estimé qu’on a à la fois les infrastructures nécessaires, le site, les équipements, l’hôtellerie suffisante pour assurer l’hébergement des athlètes et de leurs accompagnateurs. Les athlètes s’entraîneront sur la baie d’Aigues-Mortes. Le label Baie de Camargue Sailing a été créé pour les JO comprenant Le Grau-du-Roi, Mauguio-Carnon, La Grande-Motte et Palavas. L’idée était de faire un pool commun afin d’accueillir des équipes étrangères pour les entraînements aux épreuves de voile programmées à Marseille. Notre bassin portuaire et celui de Marseille sont à peu près similaires. C’est un lieu idéal pour s’entraîner. Des équipes étrangères sont déjà venues faire des séjours de reconnaissance.”

Côté finances, comment se situe La Grande-Motte ?

Stéphan Rossignol : “Très récemment ont été votés le budget municipal et les budgets annexes qui s’élèvent au total à 65 millions d’euros, dont 19 millions d’euros d’investissement. La Grande-Motte a le quatrième budget des villes de l’Hérault, sans monter la fiscalité, qui n’a pas augmenté depuis treize ans. Nos finances sont saines, notre taux d’endettement est très bas (2,8 ans d’endettement, sachant que la ligne rouge est de 12 ans). On a inscrit la possibilité d’avoir recours à l’emprunt, mais notre autofinancement important permettra d’y recourir de façon limitée. La Grande-Motte économise depuis des années. Dans son dernier rapport concernant les performances financières des communes de plus de 3 500 habitants, le cabinet spécialisé dans l’évaluation de la gestion des collectivités locales, LocalNova, nous a attribué la note quasi-maximale de 2A+ soit 19/20.

Propos recueillis par  Virginie MOREAU

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. il fait si bon vivre ici❤Grand-Mottoise ! HOo oui après ma Provence, suis très HEUREUSE d’être GRAND-MOTTOISE❤ Tout est fait, dans tous les domaines, en tenant compte des besoins et désirs des habitants !!

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.