Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LANGUEDOC ROUSSILLON - EELV : M. le Préfet, arrêtez le chantier irresponsable de la gare fantôme de la Mogère

M. le Préfet, arrêtez le chantier irresponsable de la gare fantôme de la Mogère…

M. le Préfet, arrêtez le chantier irresponsable de la gare fantôme de la Mogère

La région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées s’est engagée dans une démarche vertueuse de consultation des citoyens sur l’avenir du rail en région : ce sont les Etats généraux du rail et de l’intermodalité. Nous saluons cette démarche.

Ces Etats généraux ont été mis en place pour réévaluer les projets contestés, et notamment celui de la gare de Montpellier-la Mogère. Or, le consortium qui construit cette gare met les bouchées doubles afin d’imposer cette gare avant la fin de la concertation. Cette gare isolée, non connectée au réseau des trains régionaux, va faire perdre du temps et de l’argent à tous les usagers des TGV. Et elle va épuiser les finances des collectivités qui ne pourront pas améliorer les trains du quotidien. C’est la double peine pour les contribuables et voyageurs.

Cette gare a été justifiée par un mensonge éhonté : on a prétendu que la gare centrale de Montpellier était saturée. Or, c’est totalement faux. Une fois que les trains de fret passeront par le contournement de Nîmes et Montpellier (et il a été prévu exclusivement pour eux), la gare centrale de Montpellier pourra accueillir, avec ses 6 quais, 12 trains par heure dans chaque sens, alors qu’il n’y en a que 6 au maximum aujourd’hui aux heures de pointe.  Il n’y a donc absolument pas besoin d’envoyer des TGV à la Mogère pour accueillir plus de TER en gare centrale. Dans la convention de financement de la gare de la Mogère, la SNCF s’est engagée à augmenter le nombre de TER en gare centrale de Montpellier, pas à envoyer les TGV vers la nouvelle gare tant que la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan n’est pas construite.

Cette gare est un cheval de Troie, pour imposer ensuite les gares nouvelles de Nîmes-Manduel, Béziers et Narbonne. Avec les frais d’infrastructures routières pour accéder à ces gares, ce sont plus de 500 millions d’euros qui seront gaspillés pour dégrader le service aux voyageurs et profiter à la spéculation autour de ces nouvelles gares.

Laisser la gare de la Mogère se construire pendant le débat, c’est tuer le débat.

M. le Préfet, arrêtez ce chantier avant qu’il ne soit trop tard. Il en va de l’intérêt général.

M. le Président de la Métropole de Montpellier, arrêtez de fuir vos responsabilités, et rappelez vous du temps où, candidat lucide à la mairie de Montpellier, vous étiez contre ce projet de gare.

M. le Directeur régional de SNCF réseaux, reconnaissez que cette gare est une impasse.

Madame la Présidente de la Région, allez plus loin que le moratoire sur les financements régionaux pour cette gare inutile : annulez les crédits pour cette gare. Et surtout, ne demandez pas à ce que la SNCF envoie des TGV dans cette gare pour la justifier a posteriori. Mais il se murmure que SNCF Mobilités n’en a aucune envie : elle ne prévoit aucun train de voyageurs dans cette gare nouvelle en 2017 et 2018. Une belle gare fantôme en perspective.

Nous demandons donc solennellement à Carole Delga de solliciter du Préfet l’interruption du chantier de la gare de la Mogère lors de la prochaine rencontre du comité de pilotage du contournement de Nîmes et Montpellier.

Faute de quoi, c’est l’ensemble du processus de ces Etats généraux du rail et l’intermodalité qui perd une grande partie de sa crédibilité.
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.